Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Fusion du Syndicat des travailleurs(euses) en télécommunications et du Syndicat des Métallos

TORONTO, le 7 nov. 2014 - À la suite d’un vote référendaire qui a été dépouillé aujourd’hui, les membres du Syndicat des travailleurs(euses) en télécommunications (STT) ont voté à 73,7 % pour se joindre au Syndicat des Métallos.

Le STT représente 12 000 membres partout au Canada qui travaillent pour des entreprises de télécommunications, notamment Telus et Shaw Communications, ainsi que pour des employeurs dans des secteurs connexes.

« Il s’agit d’excellents résultats pour nos membres, nos familles et nos collectivités dans l’ensemble du pays. La fusion nous aidera à améliorer la vie professionnelle de nos membres », a déclaré le président national du STT Lee Riggs.

« Il s’agit d’un grand pas en avant qui rehausse l’unité parmi nos membres et leur enthousiasme face à l’avenir », a ajouté le président national. 

« La fusion constitue un exemple d’une vision commune et positive pour le mouvement ouvrier : globale, avant-gardiste et axée sur des actions concrètes. Nous sommes optimistes face à l’avenir et nous sommes honorés par le fait que tant de membres du STT aient voté pour la fusion », a indiqué le directeur national du Syndicat des Métallos Ken Neumann.

L’accord de fusion entre officiellement en vigueur le 1er janvier 2015, mais les deux syndicats entreprendront immédiatement des activités conjointes. L’accord comporte des engagements fermes et mutuels à l’égard de la négociation collective, l’éducation, le recrutement et l’action législative.

« Grâce à l’important réseau d’alliés internationaux et aux nombreuses ressources du Syndicat des Métallos, ainsi qu’à la vaste connaissance que possède le STT du secteur, notre syndicat nouvellement fusionné peut devenir un chef de file mondial dans le secteur des télécommunications », ont mentionné Lee Riggs et Ken Neumann dans une déclaration conjointe.

Le vote a eu lieu en ligne, sur une période de vingt-quatre jours, afin de faciliter la participation des membres dans une multitude de lieux de travail, de localités et de quarts de travail.

L’adresse du site de la fusion est www.plusfortensemble.ca.

Le Syndicat des travailleurs(euses) en télécommunications (STT) représente fièrement des travailleurs des télécommunications et de secteurs connexes depuis 70 ans. Nous représentons 12 000 membres au pays qui travaillent dans des entreprises de télécommunications comme TELUS et Shaw Communications, ainsi que des travailleurs dans des domaines qui s’y rapportent. www.twu-stt.ca

Le Syndicat des Métallos (Métallos) est un syndicat diversifié du secteur privé comptant 225 000 membres dans chaque région et secteur du Canada. www.metallos.ca

Syndicat des Métallos (FTQ)

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...