Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Grève dans les résidences privées pour aînés : Plusieurs ententes de principe (SQEES-FTQ)

MONTRÉAL, le 7 juill. 2016 - Parmi les 32 syndicats locaux des résidences privées pour personnes aînées qui exercent leur droit de grève illimitée depuis le 21 juin, il y a 13 ententes de principe qui sont intervenues. Ce sont 19 établissements qui sont toujours en grève légale et soumis à la Loi sur les services essentiels.

« Nous sommes très fiers des ententes de principes qui se signent là où les travailleuses et les travailleurs ont exercé leur droit de grève. Une très grande majorité des membres atteindront un salaire de 15 $ de l’heure au cours de la durée de leur convention collective, dont certaine dès la mise en application du nouveau contrat de travail, se réjouit Richard Belhumeur, président du Syndicat québécois des employées et employés de service (FTQ). Ces 13 ententes de principe font preuve que la mobilisation et la solidarité permettent d’améliorer concrètement les conditions de travail. C’est aussi une démonstration pour les travailleuses et les travailleurs des 19 résidences toujours en grève, que leur mobilisation portera ses fruits. »

Blitz de négociations avec Chartwell

Suite à l’occupation, mercredi dernier, des bureaux montréalais de Chartwell, le plus gros joueur dans le domaine des résidences privées pour personnes aînées, il y a eu un blitz de négociation avec la direction de lundi soir à mercredi soir. « C’est donc 7 ententes de principes qui sont maintenant conclues avec Chartwell. De plus, pour les autres résidences de Chartwell, nous avons convenu de dates de négociation rapprochées, dans le même esprit d’ouverture, afin d’en arriver à des ententes satisfaisantes », explique M. Belhumeur.

Des moyens de pression plus fermes

Si dans la plupart des cas, il y a discussion avec les employeurs, certains patrons agissent à l’encontre des principes de négociation de bonne foi et ont des pratiques dignes du début du siècle dernier. Certains employeurs refusent de négocier, ne donnent aucune date et sont à la limite de l’intimidation auprès des travailleuses et des travailleurs.

« Le SQEES-FTQ a mis en place des équipes volantes qui vont assister les travailleuses et les travailleurs sur les lignes de piquetage. Aussi, nous ciblerons les employeurs avec lesquels la négociation est plus difficile. Les moyens d’action et de pression iront en s’accroissant et en s’intensifiant tant et aussi longtemps que nous n’arriverons pas à convenir de bonnes ententes pour les membres », avertie M. Richard Belhumeur.

Liste des établissements en grève

Liste des établissements avec des ententes de principes

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...