Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Équité salariale

Jugement de la Cour supérieure sur le maintien de l'équité salariale - Le SCFP dénonce la contestation du gouvernement Marois

MONTRÉAL, le 24 févr. 2014 - Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) dénonce la décision du gouvernement Marois de contester le jugement de la Cour supérieure sur le maintien de l’équité salariale. Le juge Martin a déclaré que la réforme de la Loi sur l’équité salariale (LÉS) adoptée sous le gouvernement libéral de Jean Charest laissait « persister des relents de la discrimination systémique que la LÉS devait éliminer. Cet état de fait heurte les acquis sociaux considérés comme fondamentaux. Il ne peut être toléré dans une société libre et démocratique. »

La présidente du SCFP-Québec, Lucie Levasseur, n’a pas caché sa déception : « Nous nous attendions à ce que le gouvernement décide de se conformer au jugement, vu son discours sur l’importance de l’égalité hommes-femmes. Manifestement, les gestes qu’il pose sont incompatibles avec ses belles paroles. »

Le SCFP assurait la représentation des salariées de la FTQ et défendait également le point de vue des non syndiquées dans cette cause. Il entend poursuivre la défense des droits des femmes en Cour d’appel.

Le SCFP compte environ 111 000 membres au Québec dans dix grands secteurs d’activité : les municipalités, les universités, les affaires sociales, les communications, l’éducation, l’énergie, les sociétés d’État et organismes publics, le transport urbain, le transport aérien ainsi que le secteur mixte. Il est le plus important syndicat affilié à la FTQ.

Sur le même thème : Équité salariale

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...