Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Opinion

L'anarchie nucléaire

La Corée du Nord nous plonge dans un questionnement de fond sur l’ordre mondial et l’anarchie nucléaire. Ceci fait tomber le monde dans un profond suspense. Je m’explique : pendant que plusieurs pays affirment la nécessité de cesser tout essai nucléaire sur cette petite planète bleue, certains poursuivent leurs actions en ce sens, au-delà des menaces de sanction de l’O.N.U.

D’une part, on assiste à une volonté venant de la population en faveur d’un ordre mondial tandis que, d’autre part, la porte demeure grande ouverte sur le plan militaire à tous ceux qui ignorent toute réglementation internationale.

L’ordre mondial demeure fragile ; sommes-nous en présence d’une anarchie politique internationale ? La question est délicate puisqu’elle met à l’avant-scène les grands "leaders", les meneurs les plus importants de notre époque dite contemporaine : la Chine, les États-Unis d’Amérique, la Russie (grande force militaro-atomique). Elle implique également l’Iran, qui veut d’ailleurs au départ faire aussi partie du jeu nucléaire, et d’autres pays qui peuvent se permettre de braver le dictat de l’ordre mondial.

Bref, il y a d’un côté ceux qui veulent imposer leurs règles basées sur une idéologie dite "humaniste" (instaurer la démocratie libérale et l’État de droit) qui sert les intérêts de l’impérialisme. De l’autre côté, il y a ceux qui veulent défendre leur indépendance.

Quand chacun veut suivre ses propres règles, nous sommes en présence d’une anarchie potentielle. La question brûle maintenant toutes les lèvres de l’humanité puisque nous sommes dans l’impasse devant la menace d’attaques des pays possesseurs de l’arme atomique.

Est-ce que les traités et les mesures préventives sont efficaces ? À mon avis, ce n’est pas le cas. Alors maintenant l’anarchie n’est plus seulement une question nationale, elle touche l’ordre mondial et c’est un des phénomènes les plus criants qui va occuper les débats idéologiques du XXIe siècle. Nous sommes maintenant spectateurs tout en étant acteurs de ce qui s’en vient. La question de l’ordre ou de l’anarchie pose ce dilemme.

Nous sommes ceux qui devront répondre maintenant. Nous, les gens du peuple, devrons soulever un débat sur l’avenir de notre génération et de celles qui viendront après nous. Ne laissons pas seulement dans les mains des dirigeants de l’ordre et de l’anarchie le pouvoir de décider d’un comportement nucléaire inhumain et extrêmement dangereux.

Dans ce cas, l’Iran ne tiendrait pas à avoir l’arme nucléaire si Israël ne l’avait pas. Les pays "voyous" veulent l’avoir car leurs ennemis l’ont. Et en fait, rien ne justifie que les pays plus puissants monopolisent le pouvoir militaire, car alors ils forment une dictature mondiale.

Mots-clés : Opinion

Sur le même thème : Opinion

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...