Édition du 4 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Logement

La CAQ doit créer du logement pour les Autochtones en milieu urbain

MONTRÉAL, le 12 mars 2021 - Alors que plus de la moitié des membres des Premières Nations vivent dans les villes, que la discrimination dans la recherche d’un toit est bien présente et que les Autochtones sont surreprésentés dans la population itinérante de Montréal, Québec solidaire demande au gouvernement Legault de créer un nouveau volet AccèsLogis adapté aux besoins des Autochtones en milieu urbain.

« Il est urgent d’offrir un meilleur accès aux logements pour les membres des Premières Nations et les Inuit vivant dans les villes du Québec. Le gouvernement doit se doter d’une action cohérente, arrêter de saupoudrer des miettes sans vision d’ensemble et développer une stratégie structurante conjointement avec les représentants des Premières Nations et des Inuit », déclare Manon Massé, porte-parole de Québec solidaire.

Les rapports et les recommandations s’accumulent sur les bureaux des ministres caquistes et le gouvernement n’a toujours pas de plan en matière de logement pour les Autochtones en milieu urbain. Il est urgent de développer des logements sociaux basés sur différents modèles allant de la subvention au loyer, aux appartements indépendants avec supports, en passant par le logement partagé avec soutien culturel sur place avec les organisations autochtones.

« Le gouvernement doit s’ouvrir les yeux. Le manque est grand, les besoins sont criants et un plan doit être élaboré avec les organismes qui dénoncent la situation depuis des années. Plusieurs Autochtones en milieu urbain vivent un choc culturel à l’arrivée, de la marginalisation et de la discrimination exacerbée par la rareté des logements dans un contexte de crise du logement et doivent souvent composer avec un plus faible revenu, ce qui mène certains à l’itinérance, il faut agir en amont », souligne la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques.

Un volet autochtone au programme AccèsLogis

« Depuis son arrivée au pouvoir, la CAQ n’a annoncé aucune nouvelle unité pour le logement social. Le Québec a beaucoup de retard ! Québec solidaire propose de se mettre en mode rattrapage et de créer un nouveau volet pour le programme AccèsLogis qui sera doté d’unités supplémentaires. Cette nouvelle approche permettrait de répondre adéquatement aux besoins particuliers de la population autochtone, entre autres, en développant des services et du soutien culturel dans les logements », affirme Andrés Fontecilla, responsable solidaire en matière de logement.

Le développement d’un nouveau volet devrait s’inspirer des nombreuses recommandations de différents rapports et stratégies qui ont des engagements en matière de logement pour les populations autochtones, comme le rapport Viens, les recommandations de l’APNQL et du Regroupement des centres d’amitié autochtone du Québec ou encore la stratégie de réconciliation de la Ville de Montréal.

« Premièrement, ça prend de l’argent pour la brique, donc la construction, mais ensuite il faut qu’il y ait une continuité pour les services et les ressources culturellement adaptés à la réalité autochtone ! Les carences sont majeures, c’est une question de dignité et de besoins de base. Avoir un toit adapté à ses besoins est un droit », rappelle le député solidaire, Andrés Fontecilla.

Besoins criants pour des solutions durables

Projets Autochtones du Québec (PAQ) offre des services d’hébergement d’urgence et des logements de transition à la communauté autochtone en situation d’itinérance à Montréal depuis 2004. Au cours des 16 dernières années, ils ont constaté un écart grandissant entre les besoins de logement de la population autochtone urbaine et les services disponibles.

« Pendant la pandémie, le gouvernement du Québec a fait des investissements importants dans PAQ et d’autres organismes communautaires pour fournir des services d’urgence. Malheureusement, ces investissements n’ont en aucun cas résolu ce qui est maintenant un besoin criant pour des solutions de logement abordables et culturellement adaptées avec des soutiens et des services globaux pour les peuples autochtones vivant dans les zones urbaines.

En tant qu’outil principal pour créer et soutenir le logement social au Québec, l’adaptation d’AccèsLogis est une prochaine étape cruciale pour éliminer les obstacles administratifs et logistiques qui empêchent les peuples autochtones en milieu urbain d’accéder à un logement abordable et qui répond aux besoins globaux de cette communauté », déclare Heather Johnston, directrice générale de Projets Autochtones du Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Logement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...