Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

La grève étudiante : deux visions du monde s'affrontent

Derrière le mouvement étudiant, deux visions du monde s’affrontent.

La vision de Charest : primauté à l'enrichissement individuel.

La vision des étudiant-e-s : primauté au bien commun.

D'un côté, un dogme néolibéral nettement dépassé par les crises qui secouent la société.

De l'autre, des gens d'un peu partout, courageux et créatifs, porteurs du printemps d'un monde à naître où l'être humain et la justice sociale sont au cœur de cette société en devenir.

D'un côté, l'argent. 

De l'autre, les gens.

D'un côté le chacun pour soi.

De l'autre l'entraide, la solidarité.

D'un côté, les droits individuels au mépris des droits collectifs.

De l'autre, les droits individuels sans renier les droits collectifs.

D'un côté la compétition.

De l'autre la coopération.

Pour l'un : le  libre-échange ou free-trade.  ,

Pour l'autre : le commerce équitable ou fair-trade. 

Pour l'un : la globalisation et ses dérégulations, délocalisations, privatisation, et ce qui s'ensuit : crises financières, dettes, fermeture d'usines, chômage...

Pour l'autre : une économie de proximité au service des gens.

Pour l'un : l'agrobusiness et la dégradation des sols, les OGM, les pesticides, les herbicides.

Pour l'autre : la souveraineté alimentaires, l'agriculture biologique, le soutien aux producteurs d'ici.

D'un côté : cap sur les énergies fossiles.

De l'autre : cap sur les énergies renouvelables.

D'un côté : le « free for all » pour les minières.

De l'autre : l'urgence de nous réapproprier nos ressources.

D'un côté : exploitation effrénée des ressources naturelles peu importe les dommages à l'environnement, peu importe ce qu'on laisse aux générations futures.

De l'autre : utilisation judicieuse et respectueuse des ressources de la nature.

D'un côté : les subventions aux grandes entreprises.

De l'autre : l'encouragement aux petites entreprises et aux coopératives.

Pour l'un : le moins d'impôt possible pour les nantis, un laisser-passer pour les paradis fiscaux.

Pour l'autre : la justice fiscale, l'abolition des paradis fiscaux.

Les alliés de Charest : les grands médias corporatifs, les banquiers, les grandes compagnies, tous ceux qui ne vivent qu'en fonction de leur propre intérêt.

Les alliés de ce monde nouveau : les médias indépendants, alternatifs et tous les solidaires qui veulent une société où tous ont accès à l'éducation et au système de santé sans égard à l'épaisseur de leur portefeuille.

L'un : la ploutocratie.

L'autre la démocratie.


Bien des gens, s’ils étaient correctement informés, n’oseraient jamais appuyer ces politiques de droite et changeraient de camp

Charest a dit : « C’est l’avenir du Québec qui se joue dans ce conflit ». Pour une fois, je suis d’accord avec lui. Quel avenir voulons-nous pour le Québec ? Un monde dominé par la cupidité ou un monde d’égalité, de fraternité ?

Rien de mieux pour conclure que cette invitation de Mes Aïeux à la société du Québec : http://www.youtube.com/watch?v=pPUzVngXj00
Belle demoiselle, dites vite, dites quand,
Car il est temps, plus que temps
De choisir son camp.

Françoise Breault
Mai 2012

Françoise Breault

Après une carrière en enseignement, dont un an avec les Échanges France-Québec, j’ai poursuivi en travail social auprès des familles. Vers l’âge de cinq ans, je me demandais pourquoi il y avait des pauvres et ce que je pouvais faire. Sans en prendre pleinement conscience, cette interrogation m’a habité toute ma vie. Une année en Amérique du Sud ne m’avait toujours pas apporté de réponse. Cela m’a pris du temps à voir clair... Maintenant que la lumière est allumée, je ne peux et ne veux la refermer... Tous les faits, toutes mes lectures me confirment comment le système économique actuel contribue à ce fossé grandissant entre riches et pauvres. Me voici maintenant à ma 3e carrière, celle où je peux mettre tout mon temps et énergie à sensibiliser les gens aux graves enjeux d’aujourd’hui, afin de vivre dans un monde plus juste... « mais nous, nous serons morts mon frère... ».

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...