Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Le FIQ SPSICR-BSL dénonce la gestion du CISSS Bas-Saint-Laurent durant la crise du coronavirus

RIMOUSKI, QC, le 11 avril 2020 - Depuis le début de la pandémie, le FIQ-SPSICR-BSL dénonce la mauvaise communication et l’absence de consignes claires de la part du CISSS-BSL auprès des salariées qui œuvrent dans les installations du CISSS.

Le territoire du Bas-St-Laurent est l’un des moins touchés par la pandémie et dénombre seulement 34 personnes infectées à ce jour par la COVID-19. Le syndicat des professionnelles en soins pense qu’il faut maintenir cette faible proportion et veut s’assurer que les professionnelles en soins disposent des équipements de protection individuelle et puissent appliquer les bonnes pratiques en matière de prévention des infections pour protéger la population du Bas-Saint-Laurent.

« Depuis le 18 mars dernier, nous questionnons l’employeur sans relâche sur plusieurs aspects, notamment à propos des consignes de préventions des infections et de l’accessibilité aux équipements de protections individuelles. Les professionnelles en soins qui travaillent dans les CHSLD et les soins à domicile de tout le territoire du Bas-Saint-Laurent nous interpellent depuis le début de la crise pour nous mentionner qu’elles ne sont pas informées, pas équipées, n’ont pas de masques N-95. Elles sont témoins de la transformation de leur environnement comme si c’était une zone de guerre, mais elles n’ont rien pour se protéger ! Ça n’a aucun sens ! Et les réponses que nous recevons actuellement ne nous permettent pas de rassurer nos membres », déclare Cindie Soucy, présidente du FIQ-SPSICR-BSL.

Le syndicat y voit un manque d’organisation, de coordination et de transparence de la part du CISSS.

« Nous avons l’impression que le CISSS ne parvient pas à planifier. Nous avons la chance d’être une région épargnée au Québec. Puisque le CISSS a la possibilité de voir ce qui se passe sur le territoire Québécois, il pourrait mettre en place des stratégies locales pour prévenir une éventuelle propagation. Malheureusement, ce n’est pas le sentiment que l’on a ! Nos professionnelles en soins de tout le territoire sont inquiètes de la tournure que cela pourrait prendre si les cas se mettent à augmenter rapidement dans la région. La sécurité de la population et des professionnelles en soins est en jeu », affirme Cindie Soucy.

Des questions restent en suspens quant à l’utilisation des dons d’équipements de protection individuelle faits par les entreprises du Bas-St-Laurent ?

« Nous posons des questions depuis le début de la semaine à ce sujet. Mais la réponse que nous recevons est que le CISSS ignore comment ce matériel est utilisé et distribué, que c’est la direction logistique qui en est responsable. Donc qu’en est-il réellement des dons faits par nos entreprises, quel usage en est-il fait ? Où sont-ils distribués ? Nous ne le savons pas ! Et ça, c’est très inquiétant. Nous n’avons aucune idée de l’état de la réserve d’équipement de protection individuelle pour notre région ! » conclut Cindie Soucy.

FIQ-Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires du Bas-Saint-Laurent

Le FIQ-SPSICR-BSL est une organisation syndicale qui compte près de 2140 membres infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et œuvrant dans le Bas-Saint-Laurent. La FIQ-SPSICR-BSL est une organisation féministe, composée à près de 90 % de femmes, vouée à la défense de ses membres, mais également à celle des patients-es et du réseau public de santé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...