Édition du 15 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Logement

Le FRAPRU manifestera pour défendre 127 000 logements sociaux menacés par la fin du financement fédéral

MONTRÉAL, le 24 mai 2012 - Plusieurs centaines de personnes venues de diverses régions du Québec marcheront dans les rues du quartier Pointe Saint-Charles, à Montréal, le dimanche 27 mai, à l’appel du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU). La manifestation, qui débutera à 13 heures, au Parc Saint-Gabriel (métro Charlevoix), demandera au gouvernement conservateur de Stephen Harper de maintenir les subventions qu’Ottawa verse depuis des décennies à 600 000 logements sociaux au Canada, dont 127 000 au Québec.

Le FRAPRU précise que ces subventions ont déjà pris fin pour une petite partie des logements concernés, mais qu’un nombre beaucoup plus important sera touché dans les prochaines années. À terme, la presque totalité des logements sociaux construits avant 1994 ne recevra plus de subventions fédérales. Selon le coordonnateur de l’organisme, François Saillant, « la fin des subventions privera les coopératives d’habitation et les logements sans but lucratif relevant directement du gouvernement fédéral de l’aide financière leur permettant de réduire le loyer des ménages à plus faible revenu qui, du jour au lendemain, pourraient devoir payer deux ou trois fois plus cher qu’ils le font présentement ». Il ajoute que « quant aux logements relevant du gouvernement québécois dont l’ensemble des HLM, la fin de l’important financement qu’il reçoit d’Ottawa pourrait aussi le convaincre d’augmenter le loyer payé par les locataires ».

Pour le FRAPRU, ce ne sont pas seulement les ménages qui habitent présentement les logements sociaux qui sont concernés, mais aussi tous ceux qui ont besoin de ces logements. Il rappelle à cet égard que 261 000 ménages locataires ont des besoins impérieux de logement au Québec, dont 156 000 dans la région de Montréal, 24 000 à Québec, 9000 à Gatineau, 7000 à Sherbrooke, 6500 à Trois-Rivières et 4000 à Saguenay.

La semaine dernière, le FRAPRU a déposé une pétition de 27 500 noms demandant au gouvernement fédéral de s’engager à maintenir ces subventions, lorsqu’elles viendront à échéance.

Sur le même thème : Logement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...