Édition du 3 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

Le chef Gilbert Dominique tient à une véritable implication dans la gestion de la forêt et ses ressources

SAINT-FÉLICIEN, QC, le 22 nov. 2013 - Le chef des Pekuakamiulnuatsh, M. Gilbert Dominique, a profité de sa participation au Rendez-vous national de la forêt québécoise, qui s’est tenu à Saint-Félicien les 21 et 22 novembre, pour rappeler au gouvernement du Québec l’importance d’impliquer à part entière sa communauté dans la gestion de la forêt et le développement de la filière forestière, et pas uniquement lorsqu’il est question de fournir de la main-d’œuvre.

Le chef Dominique était en compagnie du chef régional de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, M. Ghislain Picard, lors de cet événement.

« Le Nitassinan, territoire ancestral des Pekuakamiulnuatsh, étant situé au cœur d’un vaste parterre forestier, nous voulons faire partie du développement de l’industrie de la forêt. Nous sommes les mieux placés pour déterminer les meilleures façons d’assurer des retombées pour notre communauté. C’est pourquoi le gouvernement du Québec doit démontrer une réelle ouverture à un meilleur accès à la ressource en notre faveur. Cela passe par une mise en disponibilité de volumes forestiers aux Premières Nations », souligne le chef Dominique.

« Notre communauté souhaite maximiser les résultats de nos forêts, le "nos" étant inclusif, soit les forêts des Premières Nations et les forêts du Québec. Nous désirons collaborer et être partenaire dans le développement de la filière forestière et dans le virage sylvicole à venir. Nous invitons le gouvernement à mettre en place des mécanismes qui favoriseront le dialogue et l’implication des Premières Nations dans l’avenir de la gestion des forêts. Le gouvernement doit s’engager clairement à promouvoir et mettre en valeur cette avenue de développement », a également mentionné le chef Dominique.

En vertu de l’Entente de principe d’ordre général signée par Mashteuiatsh en 2004 avec les gouvernements fédéral et provincial relativement à la négociation territoriale globale, une mise en disponibilité de 250 000 mètres cubes de bois à la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh est déjà prévue. Mashteuiatsh travaille activement à la mise en œuvre de cet engagement.

La Première Nation ilnu de Mashteuiatsh (Pekuakamiulnuatsh) est située au Lac-Saint-Jean. Elle compte 6 339 membres dont plusieurs sont établis dans la communauté de Mashteuiatsh. Pekuakamiulnuatsh Takuhikan est l’organisation politique et administrative qui représente les Pekuakamiulnuatsh.

Conseil des Montagnais du Lac St-Jean

Les Pekuakamiulnuatsh habitent depuis des millénaires un vaste territoire qui s’étend au-delà des bassins versants du Pekuakami. Avant l’arrivée des Européens, ils transigeaient avec d’autres nations autochtones du nord au sud et de l’est à l’ouest. Aujourd’hui, les éléments de la tradition orale témoignent de la présence historique indéniable des Pekuakamiulnuatsh sur Nitassinan (« notre territoire »), ne serait-ce que par les innombrables noms de lieux.
Avant d’être décrétée réserve selon la Loi sur les Indiens en 1856, Mashteuiatsh – qui signifie « Là où il y a une pointe » – a toujours été un point de ralliement et de rencontre exceptionnel. De tout temps, Mashteuiatsh était un lieu de rassemblement unique sur les berges du Pekuakami où tous pouvaient échanger et partager, tant sur des bases commerciales qu’au point de vue social et culturel.
Traditionnellement, c’est en se référant au lieu d’attachement qu’ils occupaient avec leurs familles que les Ilnuatsh s’identifiaient. Ainsi, c’est l’appellation Pekuakamiulnuatsh (Ilnuatsh du Pekuakami) qui nous désigne encore aujourd’hui.
Désignée au départ par le nom de Ouiatchouan, la communauté porte le nom de Mashteuiatsh depuis 1985. Le nom populaire de Pointe-Bleue a longtemps aussi désigné la zone habitée de la réserve.
La majorité des membres de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh sont établis dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, principalement dans la communauté de Mashteuiatsh.

http://www.mashteuiatsh.ca

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...