Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

Les services de garde en milieu scolaire - Une semaine pour reconnaître un travail inestimable, estime la CSN

MONTRÉAL, le 16 mai 2016 - Encore cette année, la CSN se joint à plusieurs partenaires afin de souligner la semaine des services de garde en milieu scolaire et ainsi reconnaître le rôle essentiel joué par ces travailleuses et ces travailleurs dans l’éducation des enfants. C’est d’ailleurs sous le thème Un allié à la réussite que se tiendra cette semaine.

La dernière année a été particulièrement difficile pour les services de garde en milieu scolaire, qui n’ont pas échappé aux mesures d’austérité du gouvernement. Au cours de cette dernière année, les parents ont vu leur contribution augmenter de plus de 10 % lors des journées régulières et encore davantage lors des journées pédagogiques et de la semaine de relâche.

En plus, le réseau subit des compressions constantes depuis plusieurs années et ce d’une ampleur plus importante que les hausses de la contribution parentale. Ces diminutions de financement risquent d’avoir des impacts sur la qualité des services offerts aux élèves alors que le temps alloué à la préparation des activités est réduit, tout comme le renouvellement de matériel en cours d’année. « Les impacts de ces coupes sont importantes, que ce soit pour les jeunes, ou pour les salarié-es qui se sentent de moins en moins valorisés au travers de ces mesures. Comment maintenir la qualité des services dans de telles conditions ? » dénonce Sylvie Tremblay, trésorière de la FEESP-CSN. Par ailleurs, les hausses de tarif ont pour effet de faire diminuer la fréquentation, principalement lors des journées pédagogiques où l’on enregistre une baisse de fréquentation de 20 % en 2015-2016.

Rappelons que la CSN recommande depuis longtemps que le gouvernement reconnaisse les services de garde à titre de services complémentaires au régime pédagogique. « Ceci assurerait non seulement la gratuité au même titre que les autres services éducatifs offerts aux élèves, mais favoriserait aussi une meilleure intégration des services de garde au projet de l’école », mentionne Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN.

La CSN désire également profiter de cette semaine pour mettre de l’avant la campagne Un réseau qui fait grandir, initiée à la fin février dans l’ensemble des réseaux de services de garde, en centres de la petite enfance, dans le milieu familial régi et en milieu scolaire. « Nos membres vont multiplier les efforts pour faire signer les cartes postales qui seront par la suite envoyées au premier ministre Philippe Couillard. Il faut que celui-ci prenne conscience que nous sommes en train d’hypothéquer une génération d’enfants pour des questions comptables », lance Danielle Beaulieu, présidente du secteur scolaire de la FEESP-CSN. « Le gouvernement doit rétablir la situation et vite. Le gouvernement doit reconnaître la portée éducative des services de garde de qualité qui sont offerts en milieu scolaire, dans les CPE et par les responsable d’un service de garde en milieu familial reconnu », conclut Véronique De Sève.

Fédération des employés et employées des services publics (FEESP-CSN)

La Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) compte plus de 425 syndicats affiliés représentant environ 65 000 membres qui œuvrent dans le domaine des services publics et parapublics. Le secteur scolaire de la FEESP-CSN regroupe 37 syndicats affiliés et représente plus de 35 000 employés-es de soutien présents dans 31 centres de services scolaires francophones ainsi que dans deux commissions scolaires anglophones. Il représente notamment les classes d’emploi suivantes : les techniciennes en service de garde, les éducatrices en service de garde, le personnel administratif, les préposé-es aux élèves handicapés, les techniciennes en éducation spécialisée, les concierges et les ouvriers.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...