Édition du 17 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Action communautaire autonome

Lettre ouverte du FRACA Montréal : Le milieu communautaire est « à boutte ! »

MONTRÉAL, le 18 févr. 2022 - Nous l’exprimons partout et de plein de façons, mais nos cris restent sans réponse : Le milieu communautaire est sous-financé de manière chronique, et ce, depuis des années. Pour les 4000 organismes d’action communautaire autonome au Québec, plusieurs défis existaient bien avant la pandémie. En fait, la crise socio-sanitaire n’a fait qu’exacerber une situation déjà difficile.

Malgré tout cela, les groupes communautaires ont fait des pieds et des mains pour s’adapter en contexte de crise afin de réaliser leurs missions respectives et venir en aide et en soutien aux populations les plus marginalisées. Les député-e-s à l’Assemblée nationale n’ont manqué aucune occasion de souligner l’apport incontournable du milieu communautaire, pour remercier les personnes qui y travaillent et, ironiquement, pour remarquer à quel point nous sommes capables de faire des miracles avec très peu de ressources !

Le problème est là.

Les remerciements ne paient pas le loyer, ni les frais d’activités, ni des salaires et des conditions de travail décentes.

Les groupes communautaires ne peuvent plus continuer comme ça. Ils ont besoin d’un financement qui est suffisant, stable et annuel, qui leur permettrait de faire leur travail comme il le faut, selon leurs orientations et en fonction des besoins qui émergent sur le terrain ! Il y a un important manque à gagner pour que nous ayons un financement adéquat, soit 460 millions de dollars supplémentaires par année, et ce, pour tous les organismes d’action communautaire autonome du Québec.

Un filet social mis à mal…

Le Québec a la chance de pouvoir compter sur un milieu communautaire vaste et fort qui a pour mission de soutenir les gens qui ont toutes sortes de besoins. Des milliers de personnes viennent nous voir chaque année afin de recevoir de l’aide ou de l’accompagnement, briser l’isolement, retrouver un lieu d’appartenance et défendre leurs droits.

Le milieu communautaire est un maillon important du filet social québécois. Malheureusement, tout comme le financement des groupes communautaires, les programmes sociaux et les services publics souffrent eux aussi d’un désinvestissement majeur depuis des décennies. Plus le gouvernement se désengage, plus les inégalités et les injustices s’aggravent et la pression sur les organismes augmente. Or, les organismes ne sont pas là pour pallier les services qui relèvent de la responsabilité de l’État.

Promesses brisées, communautaire fermé !

C’est pour toutes ces raisons que les organismes d’action communautaire autonome du Québec participeront à une semaine d’actions et de fermetures du 21 au 24 février. À Montréal, nous serons plusieurs centaines de groupes communautaires à manifester le 22 février prochain afin d’envoyer un message clair au gouvernement à l’approche du dernier budget de la Coalition avenir Québec avant les élections : M. Legault, entendez et écoutez notre cri du cœur collectif, assumez vos responsabilités envers la population, respectez vos promesses et… Engagez-vous pour le communautaire !

* FRACA Montréal est l’antenne régionale de la campagne nationale Engagez-vous pour le communautaire qui unit 4000 organismes d’action communautaire autonome.

FRACA Montréal

FRACA Montréal est l’antenne régionale de la campagne nationale Engagez-vous pour le communautaire qui unit 4000 organismes d’action communautaire autonome.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Action communautaire autonome

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...