Édition du 17 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Lock-out à l'usine Lactancia de Victoriaville (CSD)

VICTORIAVILLE, QC, le 16 juill. 2020 - Parmalat a mis en lock-out, le 15 juillet à 16 h, les quelque 450 salariés de la production de son usine Lactancia de Victoriaville, affiliés à la Centrale des syndicats démocratiques (CSD). Les syndiqués sont sans convention collective depuis le 14 octobre 2019.

Les négociations sont au point neutre depuis un moment, malgré le fait que les parties ont eu recourt aux services d’une conciliatrice à partir du 8 juillet. Le syndicat a déposé une offre à l’employeur le 13 juillet. « Nous avons fait une offre à l’employeur lundi, qui est demeuré sans réponse. Nous sommes toujours prêts à négocier, mais l’employeur a plutôt choisi la voie du lock-out », explique Cédric Vallerand, conseiller syndical à la CSD.

Les relations de travail avec l’employeur sont tendues notamment sur la durée de la convention collective, les vacances, le recours à la sous-traitance et le mouvement de la main-d’œuvre. Parmalat n’en est pas à son premier conflit à son usine de Victoriaville. L’entreprise avait également mis ses employés en lock-out également en 2004.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...