Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Milieu familial régi et subventionné - La FIPEQ-CSQ se mobilise pour un salaire décent

GATINEAU, QC, le 16 juill. 2020 - La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) lance une campagne de visibilité à l’aube d’une grève générale illimitée afin de dénouer l’impasse dans la négociation des 10 000 responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE) qu’elle représente.

Sans entente collective depuis le 31 mars 2019, les RSE membres de la FIPEQ-CSQ déploieront une grève rotative du 1er au 18 septembre avant d’entreprendre une grève générale illimitée le 21 septembre. « Nous invitons les citoyens à interpeller le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, pour qu’il revienne à la table de négociation avec des mandats sérieux. Jusqu’à présent, la dernière offre du ministère est sous le salaire minimum pour l’année en cours », dénonce la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

La FIPEQ-CSQ demande un rattrapage monétaire important pour faire passer la rémunération des RSE de 12,42 $ l’heure à 16,75 $ l’heure. La dernière offre du ministère se situe à 12,83 $ l’heure pour 2019-2020 et 13,02 $ l’heure pour 2020-2021. Les autres enjeux de la négociation sont l’accueil des enfants ayant des besoins particuliers et l’accès à des journées pédagogiques en lien avec les nouvelles obligations concernant le portrait périodique de l’enfant.

Actions de visibilité

Aujourd’hui, des équipes distribuent des tracts dans le comté du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. Une carte postale sera envoyée à tous ses électeurs et la Fédération diffusera une campagne publicitaire à la télévision, la radio, sur des panneaux extérieurs et sur le web en Outaouais.

Une campagne de publicité nationale sera également diffusée sur le web.

« Il s’agit d’une ultime tentative pour faire valoir l’importance de valoriser la profession d’intervenante en milieu familial. Comme société, on se doit d’offrir un salaire décent aux milliers de professionnelles de la petite enfance », termine Mme Grenon.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...