Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Mouvement étudiant

MANIFESTATION ÉTUDIANTE À MONTRÉAL : LA FECQ ET LA FEUQ EXIGENT QUE LA MINISTRE COURCHESNE ARRÊTE DE DÉTOURNER LES 35 MILLIONS $ DE BOURSES AUX ÉTUDIANTS

www.feuq.qc.ca

MONTRÉAL, le 11 mars /CNW Telbec/ - Des étudiants de partout au Québec ont manifesté à Montréal cet après-midi afin d’exiger de la ministre Michelle Courchesnequ’elle bonifie le programme de prêts et bourses du Québec de 35 M$.

Les manifestants ont marché jusqu’aux bureaux du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. "On est tannés de se faire prendre pour des valises ! Ça fait deux ans qu’on demande des améliorations au programme et maintenant que les étudiants sont allés chercher le transfert, le gouvernement essaie de nous cacher l’évidence", dénonce Xavier Lefebvre Boucher, président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ). "La ministre reconnaît elle-même qu’il manque 70 M$ dans les dépenses admises. Elle reçoit 35 millions de bourses en surplus et... elle ne saisit pas l’occasion pour bonifier le programme. Qu’elle passe de la parole aux actes !", rajoute Jean Grégoire, président de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ).

Rappelons que les 35 M$ qui doivent bonifier l’aide financière aux études proviennent des transferts fédéraux de 115 M$ pour le Programme canadien de bourses aux étudiants (PCBE). Le PCBE a remplacé, en août 2009, la Fondation canadienne de bourses d’études du millénaire (FCBEM) qui octroyait 80 M$ par année au Québec. "Le gouvernement fédéral lui-même affirme qu’il y a eu une bonification des sommes versées à Québec. Soit la ministre ne sait pas compter, soit elle nous ment", tranche Xavier Lefebvre Boucher.

Alors que le dossier de la déréglementation des droits de scolarité refait surface, poussé par les "lucides", le gouvernement peine à offrir un programme de prêts et bourses qui est adapté à la réalité des étudiants d’aujourd’hui. "Il ne faut pas que l’argent destiné aux étudiants les plus démunis serve à retrouver l’équilibre budgétaire, surtout dans un contexte économique difficile. Cet argent provient d’un programme de bourses pour les étudiants. Il doit servir à cette fin", demande Jean Grégoire.

Une dizaine d’associations étudiantes de cégep se sont donné un mandat de grève pour la journée.

Sur le même thème : Mouvement étudiant

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...