Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Manifestation du personnel du CHUM - Pour des augmentations JUSTES pour tout le monde ! (FSSS-CSN)

MONTRÉAL, le 9 sept. 2020 - Les travailleuses et travailleurs du CHUM affiliés à la CSN ont manifesté ce midi pour réclamer des avancées dans la négociation du secteur public, notamment par des augmentations salariales en montant fixe.

« Dans cette négociation, nous réclamons au gouvernement Legault des augmentations en montant fixe pour reconnaître le travail important des bas salarié-es du réseau de la santé. Les augmentations en pourcentage creusent les écarts salariaux entre les différents titres d’emploi. Elles représentent donc un montant bien plus important pour certains salarié-es que d’autres. Aujourd’hui, c’est assez ! Les bas salarié-es du réseau de la santé, les préposés aux bénéficiaires, d’hygiène et salubrité, à la stérilisation, aux services alimentaires, aux transports patients, les agentes administratives, les magasiniers, les assistants techniques senior en pharmacie et plusieurs autres, sont tout aussi essentiels pour le fonctionnement du réseau et il est temps de les reconnaître ! », lance Claude Talbot, président du syndicat des employé-es du CHUM — CSN.

Les travailleuses et travailleurs ont aussi manifesté pour réclamer le maintien des primes COVID et leur généralisation à tous les titres d’emplois. Pendant cette pandémie, tout le personnel du réseau de la santé est à risque et mérite la même reconnaissance.

Un gouvernement qui ne fait rien pour régler la crise dans le réseau

Le gouvernement Legault propose actuellement des offres qui auraient pour effet d’aggraver davantage la crise vécue dans le réseau de la santé et des services sociaux. Même avant l’actuelle pandémie, le réseau subissait une grave crise de surcharge de travail, d’épuisement et de pénurie de personnel.

« Depuis le début de la négociation, la CSN propose des solutions pour attirer et retenir le personnel dans le réseau. Des augmentations salariales importantes et une révision à la hausse des conditions de travail sont nécessaires pour donner ce qu’il faut à celles et ceux qui soignent la population. La crise de la COVID nous montre le résultat d’années d’abandon de nos services publics. Il est temps de changer de cap ! », de conclure Marlène Figueroa, vice-présidente régionale de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...