Édition du 23 mai 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Action communautaire autonome

Mise à jour économique - Un bouclier qui ne protègera pas les organismes communautaires autonomes contre l'inflation

TIOHTIÁ:KE/MONTRÉAL, le 12 déc. 2022 - Le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) déplore que le gouvernement n’ait pas profité de la mise à jour économique pour bonifier l’enveloppe du financement à la mission globale des organismes d’action communautaire autonome.

Alors que les finances publiques lèvent le bouclier contre l’inflation avec l’annonce de certaines mesures visant à aider les Québécois·es à faire face à la hausse élevée du coût de la vie, rien n’a été mentionné concernant le rehaussement du financement à la mission des 4 000 organismes communautaires autonomes qui représentent pourtant un maillon essentiel du filet social.

« À défaut de rehausser le financement dès maintenant, nous espérions à tout le moins que le gouvernement indexe enfin les subventions accordées aux organismes dans tous les ministères, » regrette Hugo Valiquette, président du RQ-ACA. Dans un contexte de crise inflationniste, les organismes peinent à faire face à la hausse des coûts de fonctionnement de leurs activités, ce qui augmente l’insécurité pour des milliers d’organismes dont la mission première est justement de combattre la précarité grandissante dans la population. »

Un PAGAC qui manque de fonds à l’appui

Si le milieu a connu certains gains avec le dépôt du Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire (PAGAC) en mai dernier, ainsi que la désignation d’une nouvelle ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, les sommes annoncées dans le dernier budget demeurent nettement insuffisantes pour répondre aux besoins minimums des organismes.

Le manque à gagner en soutien à la mission pour les 4000 organismes d’action communautaire autonome est estimé à 460 M$, et seulement le quart de la somme demandée sera accordée en 2022-2023. Le gouvernement devra mettre les bouchés doubles pour effectuer le rattrapage attendu par le milieu.

Le mouvement d’action communautaire autonome demande au premier ministre et au ministre des finances de combler dès le prochain budget le manque à gagner en financement à la mission pour l’ensemble des besoins exprimés sur le terrain, et d’implanter des mesures d’indexation des subventions pour tous les programmes de financement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Action communautaire autonome

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...