Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Mise à pied massive à prévoir - La FISA interpelle la ministre des Affaires municipales, Madame Andrée Laforest (FISA)

QUÉBEC, le 8 avril 2020 - Le président de la Fédération indépendante des syndicats autonomes (FISA), qui représente des employés cols bleus et cols blancs dans de nombreuses municipalités du Québec, M. Réal Pleau, déplore que certaines administrations municipales aient procédé à des mises à pied d’employés permanents et que d’autres sont à prévoir. Des mises à pied évitables selon la FISA.

« Il est paradoxal que le gouvernement du Québec déploie une panoplie de programmes et d’incitatifs pour favoriser le maintien des travailleurs en poste d’une part, et que d’autre part, des municipalités en profitent pour couper les services à la population et mettre à pied des employés permanents » a déclaré M. Pleau.

« En effet, non seulement plusieurs municipalités refusent de favoriser le télétravail pour ceux qui pourraient en faire et continuer ainsi à servir les citoyens, mais il semblerait que plusieurs autres municipalités s’apprêtent à faire des mises à pied massives, surtout avec l’annonce faite par le premier ministre Legault de prolonger la pause initialement prévue au 13 avril jusqu’au 4 mai » d’ajouter le président de la FISA.

Dans ce contexte, la FISA craint que des municipalités profitent de la situation pour envoyer leurs salariés au chômage et laisser les programmes sociaux les prendre en charge. Les Québécois en sortiraient nécessairement perdants en payant deux fois, soit par le biais de leurs taxes municipales et par celui de leurs impôts, des services qu’ils n’auront même pas.

« Nous avons demandé à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, de rappeler aux municipalités l’importance de maintenir le plus de gens possible en emploi par le télétravail.

D’ailleurs le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé par le ministre du Travail, M. Jean Boulet, montre bien l’importance que le gouvernement Legault accorde au maintien en emploi en cette période de crise. Les municipalités doivent faire preuve de solidarité et convenir qu’elles ont elles aussi un rôle social et économique à jouer. Les maires sont souvent les premiers à lancer des appels aux acteurs sociaux et économiques pour qu’ils mettent l’épaule à la roue lorsque nécessaire. C’est maintenant à eux à montrer l’exemple et se rallier derrière les orientations du gouvernement Legault. La ministre Laforest doit leur faire un rappel à l’ordre » a conclu Réal Pleau.

Rappelons que contrairement à une entreprise du secteur privé qui perd une partie de ses revenus lors de ralentissement économique, les municipalités, elles, continueront à percevoir leur taxe foncière.

Fédération indépendante des syndicats autonomes

La Fédération indépendante des syndicats autonomes (FISA) regroupe des syndicats des secteurs municipal, scolaire et privé. Fondée en 1947, elle se démarque par la qualité de ses services de proximité tout en préservant l’autonomie et l’indépendance des syndicats qui la composent.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...