Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Musique. Ces chanteurs ukrainiens qui donnent de la voix contre Poutine

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le combat des Ukrainiens se décline aussi en chansons. Beaucoup d’artistes et de musiciens d’Ukraine donnent de la voix pour motiver les soldats, mais aussi rendre populaire la résistance ukrainienne à l’étranger.

Tiré de Courrier international.

Get Out of Ukraine, Ugly Russian [“Dégage d’Ukraine, sale Russe !”] est le titre évocateur d’une chanson de Verka Serduchka, artiste drag ukrainienne, chantée lors d’un concert à Kiev à l’époque de la “révolution orange”, en 2004. Dix-huit ans plus tard, elle est reprise par Jerry Heil, un autre artiste ukrainien, dans un clip parodique où la tête du président Volodymyr Zelensky apparaît dans un dessin animé des années 1960.

La vidéo est largement diffusée sur TikTok et a fait plus de 500 000 vues sur YouTube. Utiliser la musique pour mettre en valeur la résistance à l’offensive russe, c’est ce que font beaucoup d’artistes ukrainiens, raconte The Economist.

Patriotisme et comique

Parmi ces chansons devenues virales, on peut citer la très populaire Bayraktar, qui a “un air folklorique entraînant, écrit pour l’armée par [le compositeur-interprète] Taras Borovok, et qui rend hommage aux victoires ukrainiennes”, selon l’hebdomadaire britannique. Les paroles raillent les échecs militaires de l’armée russe et célèbrent les drones de combat turcs TB2 qu’utilise l’armée ukrainienne. Ils ont été inventés par l’ingénieur Selcuk Bayraktar.

La chanson a été reprise par des soldats sur le front, les musiciens apparaissant en treillis, et la vidéo postée sur les réseaux sociaux est vite devenue virale. Pour The Economist, elle symbolise “la résilience et la détermination de l’Ukraine” dans cette guerre.

Ces musiques se veulent différentes des autres chants de guerre visant à “remonter le moral des troupes et [de la nation]”, juge le magazine. Elles sont d’ailleurs très écoutées des soldats ukrainiens sur le front, comme la chanson Vova, iBash ix Blyad. Cette dernière reprend un discours d’Oleksandr Povoroznyuk, président bien connu du club de football ukrainien Inhoulets Petrove, appelant le président à “faire vivre l’enfer à la Russie”. Le clip montre Volodymyr Zelensky avec une mitraillette dans chaque main, des images extraites de la série Serviteur du peuple dans laquelle il a joué et qui a été diffusée en Ukraine entre 2015 et 2019.

La vidéo a recueilli plus de 3,7 millions de vues sur YouTube et mélange patriotisme et comique, ce qui illustre bien la société ukrainienne. Comme le résume Tetiana Konieva, spécialiste du marketing musical : “On rit, on chante, on pleure, on rit, on chante, on pleure…”

Écho mondial

La guerre russo-ukrainienne est aussi une guerre de l’information, où occuper le plus d’espace médiatique est crucial. Les artistes ukrainiens l’ont bien compris, à la manière de la star nationale Max Barskih. Sa chanson Don’t Fuck with Ukraine [“Ne faites pas chier l’Ukraine !”], écrite dans un “style polyphonique typique de la musique folklorique ukrainienne”, est d’autant plus populaire que ses paroles sont en anglais.

The Economist souligne :

  • “Utiliser l’anglais dans son rap permet à Max Barskih d’atteindre un public le plus large possible et d’engranger des soutiens pour la lutte contre l’Ukraine.”

“Poutine a en fait provoqué son pire cauchemar : celui d’une Ukraine unie”, explique Adriana Helbig, spécialiste du hip-hop ukrainien, car “tout le monde a cette chanson et cette histoire en commun maintenant”.

Courrier international

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...