Édition du 20 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Négociation dans les secteurs public et parapublic

La CSN, la CSQ et la FTQ annoncent - pour le 20e face-à-face avec le gouvernement du Québec - la formation d’un Front commun intersyndical !

Non, ce n’était pas un « Poisson d’avril ». La conférence de presse intersyndicale CSN-CSQ-FTQ prévue pour le 3 avril 2022 a bel et bien été tenue. Au programme : l’annonce d’un Front commun intersyndical regroupant plus de 350 000 salariéEs syndiquéEs (sur environ 560 000) et ce à un peu moins d’un an de l’échéance des conventions collectives présentement en vigueur dans les secteurs public et parapublic.

Les personnes qui sont des férues d’histoire auront remarqué que cette annonce coïncide avec le 50e anniversaire de la formation du premier front commun intersyndical CSN-FTQ-CEQ de 1972 dans les secteurs public et parapublic. Ronde de négociations qui avait débouché sur une grève générale et illimitée des 210 000 salariéEs syndiquéEs de ces deux secteurs et sur l’obtention d’une rémunération à la hauteur de 100,00$ pour la semaine de travail dans les services pris en charge et rémunérés par le gouvernement du Québec. Cette ronde de négociation avait également débouché sur une crise sociale majeure au moment de l’emprisonnement des leaders syndicaux (la grève générale de mai 1972).

https://www.pressegauche.org/Mars-1972. Consulté le 3 avril 2022.

Lors de la conférence de presse qui s’est déroulée à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec le 3 avril 2022, les trois porte-parole syndicaux (Éric Gingras, président de la CSQ, François Enault, premier vice-président de la CSN et responsable de la négociation du secteur public et parapublic et Daniel Boyer, président de la FTQ) ont fortement insisté pour préciser que cette annonce de la constitution d’un Front commun résulte de la volonté exprimée par les membres qu’ils représentent dans le cadre d’une tournée de consultation effectuée au cours des derniers mois.

Le Front commun intersyndical CSN-CSQ-FTQ porte principalement, pour le moment, sur des enjeux qui sont discutés et négociés à la table centrale (les clauses à incidence monétaire et salariale principalement). La Déclaration de principes et le Protocole de fonctionnement ne sont pas encore finalisés. Certains détails restent à ficeler. Des alliances sectorielles ne sont donc pas exclues. Il est également possible que d’autres organisations syndicales rejoignent les rangs du Front commun qui prend actuellement forme.

Les défis à relever lors de la prochaine ronde de négociation

Il a été mentionné par les trois porte-parole syndicaux que les défis à relever lors de la prochaine ronde de négociation porteront sur « l’amélioration des conditions de travail et de pratique, l’attraction et la rétention du personnel et l’amélioration des conditions salariales. » En cette présente période dite inflationniste, il serait très étonnant que la pleine protection du pouvoir d’achat et un rattrapage avec d’autres secteurs économiques ne figurent pas bien haut sur la liste des demandes syndicales. Ce seront les consultations qui seront menées auprès des membres, au cours des prochains mois, qui détermineront le contenu spécifique des revendications.

À venir donc…

Les demandes syndicales seront présentées au Conseil du trésor, conformément aux dispositions prévues à cet effet par le régime de négociation en vigueur dans les secteurs public et parapublic, à l’automne prochain (octobre 2022). Le gouvernement devrait présenter ses offres vers le dernier jour de l’automne ou au tout début de l’hiver (décembre 2022). C’est ce que le calendrier de la loi prévoit.

Yvan Perrier

3 avril 2022

15 h.

yvan_perrier@hotmail.com

Rappel historique autour du nombre de rondes de négociations dans les secteurs public et parapublic

1ère ronde : 1964 à 1967 (négociations décentralisées)

2ième ronde : 1968 (négociation centralisée en rangs dispersés)

3ième ronde : 1971-1972 (1er Front commun CSN-FTQ-CEQ)

4ième ronde : 1975-1976 (2ième Front commun CSN-FTQ-CEQ)

5ième ronde : 1979 (3ième Front commun CSN-FTQ-CEQ)

6ième ronde : 1982-1983 (4ième Front commun CSN-FTQ-CEQ)

7ième ronde : 1985 (Négociation dans le cadre du nouveau régime de négociation issue du projet de loi 37)

8ième ronde : 1988-1989

9ième ronde : 1991 (prolongation)

10ième ronde : 1992 : (prolongation)

11ième ronde : 1993

12ième ronde : 1995

13ième ronde : 1996-1997 (réouverture des conventions collectives)

14ième ronde : 1998-1999

15ième ronde : 2002 (prolongation en vue de dénouer l’enjeu de l’équité salariale))

16ième ronde : 2003 à 2005 (négociation avec le gouvernement Charest. Il impose par l’adoption d’une loi spéciale un contrat de travail d’une durée de 6 ans et 9 mois)

17ième ronde : 2010 (contrat de travail d’une durée de 5 ans)

18ième ronde : 2015 (contrat de travail d’une durée de 5 ans)

19ième ronde : 2019 à 2022 (et toujours pas terminée pour certains groupes : durée de contrat initialement prévue par le Secrétariat du Conseil du trésor pour une durée de 5 ans, ramenée par la suite à 3 ans par Sonia Lebel)

20ième ronde : 2022 à ?

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...