Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociation nationale des professionnel-les, techniciennes et techniciens de la santé et des services sociaux - Des conditions de travail qui nuisent à la qualité des services (CSN)

QUÉBEC, le 30 oct. 2019 - C’est dans un contexte de crise et de désorganisation des services publics que la Fédération des professionnèles de la CSN (FP-CSN), qui représente plusieurs milliers de professionnel‑les, techniciennes et techniciens œuvrant dans le réseau de la santé et des services sociaux, a rencontré ce matin le Comité patronal de négociation de ce secteur afin de présenter ses demandes sectorielles.

Lors de cette négociation, la FP-CSN souhaite s’attarder à l’amélioration des conditions de travail de ses membres avec la préoccupation d’améliorer les services à la population. « La surcharge de travail, le manque de personnel, l’augmentation du travail administratif, les heures supplémentaires non déclarées qui s’accumulent et la diminution de l’autonomie professionnelle sont au cœur des enjeux auxquels font face les membres au quotidien. Il est complètement anormal que nos membres se rendent malades pour être en mesure d’offrir les services de qualité auxquels la population a droit » affirme Danny Roy, vice-président de la FP-CSN. Le comité de négociation a donc insisté sur la nécessité d’aborder les problèmes de fond qui persistent dans le secteur de la santé et des services sociaux.

Pour M. Roy, les difficultés vécues par les travailleuses et les travailleurs nuisent à l’offre d’un service de qualité. « Nous avons proposé à la partie patronale un mode de négociation qui permettra de trouver des solutions durables pour le réseau », précise-t-il. La FP-CSN a présenté à son vis-à-vis un projet de négociation qui se décline en cinq grands thèmes : la vie professionnelle, la conciliation travail-famille-vie personnelle, la santé au travail, les droits collectifs des membres et l’amélioration du niveau de vie.

Pour la fédération, la négociation qui s’est amorcée aujourd’hui sera le moment privilégié pour résoudre des problèmes importants au niveau de l’organisation du travail. « Nos membres sont à bout de souffle. Depuis la fusion des établissements et les compressions budgétaires des dernières années, cela est pire que jamais, alors que les listes d’attente s’allongent et que les effectifs n’arrivent plus à combler les tâches. Il va falloir que des vraies ressources financières soient mises sur la table pour remettre le réseau sur pied » clame Ginette Langlois, présidente de la FP-CSN.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...