Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociations dans la fonction publique - Les membres du SPGQ en faveur de l'entente de principe à 92%

QUÉBEC, le 30 juin 2021 - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec annonce que ses quelque 21 000 membres de la fonction publique ont voté à 92% en faveur de l’entente de principe intervenue avec le Secrétariat du Conseil du trésor le 7 juin.

Faits saillants de l’entente

- Convention collective d’une durée de trois ans (1er avril 2020 au 31 mars 2023)

- 2 % d’augmentation par année

- 1 % d’augmentation pour les échelons 1 à 8 au 1er avril 2022

- 0,5 % d’augmentation au 1er avril 2022 pour les détenteurs d’un baccalauréat au 18e échelon

- Une journée de congé mobile supplémentaire après trois ans dans le même corps d’emploi au sein du même ministère ou organisme. Une autre journée supplémentaire après cinq ans dans les mêmes conditions.

- Versement pour le service effectué pour la période du 1er avril 2019 au 31 mars 2020 : 0,33 $ pour chaque heure rémunérée du 1er avril 2019 au 31 mars 2020

- Versement pour le service effectué pour la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021 : 0,33 $ pour chaque heure rémunérée du 1er avril 2020 au 31 mars 2021

Pour tous les détails : https://spgq.qc.ca/fonction-publique-vote-sur-lentente-de-principe/

Rester alertes et mobilisés

« Durant la pandémie, nos membres ont tenu les services publics à bout de bras et ils ont réalisé de petits miracles au quotidien pour permettre à l’État de poursuivre sa mission en temps de crise, indique la présidente du SPGQ, Line Lamarre. Leur dévouement a été exceptionnel. Nous devrons toutefois demeurer alertes et mobilisés. Des problèmes d’attraction et de rétention demeurent, les services publics restent fragiles et des compressions pourraient s’avérer catastrophiques. La démonstration de l’importance des services publics a été faite et nous devons continuer de les protéger pour le bien de l’ensemble de la société. »

« Lors de cette négociation, nous avons fait des gains importants comme l’ajout de congés mobiles qui pourront contribuer à une meilleure conciliation travail-vie personnelle pour nos membres, ajoute Mme Lamarre. Pour la première fois, nous avons également réussi à faire inscrire le mot "télétravail" dans la convention collective. Nous souhaitons que cette avancée soit un tremplin vers une véritable politique de télétravail négociée pour nos membres. Durant la pandémie, le personnel professionnel démontré qu’il pouvait être totalement efficace à distance. »

« Je tiens à remercier nos membres pour leurs commentaires, leurs propositions et leur participation, souligne Armel Seh, quatrième vice-président et responsable politique de la fonction publique. Je veux également remercier l’équipe de négociation pour son travail exceptionnel pour améliorer les conditions de travail des membres. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...