Édition du 19 janvier 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Nouvelles annonces pour lutter contre la pandémie - La CSQ reconnaît l'effort, mais exprime des inquiétudes

MONTRÉAL, le 6 janv. 2021 - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) reconnaît les efforts du premier ministre, François Legault, pour tenter de freiner la transmission de la COVID-19 au sein de la population, tout en gardant les écoles ouvertes, dans l’intérêt de la réussite des élèves, mais cela doit se faire en prenant tous les moyens nécessaires pour assurer la santé et la sécurité du personnel et des élèves, notamment en garantissant une qualité de l’air saine et sécuritaire dans les bâtiments.

La présidente de la CSQ, Sonia Ethier, réagit ainsi à la décision du premier ministre d’imposer des mesures plus sévères à la population québécoise.

« C’est bien beau d’assurer des masques pour tout le monde, mais les scientifiques ont démontré que le virus se transmet principalement par aérosols. Il est donc essentiel que le gouvernement prenne sans tarder des mesures pour connaître la situation de la qualité de l’air dans tous les établissements scolaires et pour l’améliorer, le cas échéant », souligne la présidente de la CSQ.

Alors que les écoles primaires québécoises ouvriront leurs portes lundi prochain et les écoles secondaires, une semaine plus tard, Sonia Ethier reconnaît le bien-fondé de cette décision pour les élèves et les étudiants. La CSQ demande cependant de s’assurer que les différentes mesures que le gouvernement met en place soient renforcées avec sérieux pour obtenir l’effet escompté.

Des plans attendus

Cette dernière a, de plus, hâte d’entendre le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, dévoiler son plan pour soutenir les élèves et le personnel dans ce contexte. « J’espère que le ministre a tiré des leçons de la période de confinement du printemps dernier et qu’il aura un vrai plan, cette fois-ci, pour que le personnel enseignant, professionnel et de soutien puisse poursuivre sa mission auprès des élèves et accompagner particulièrement celles et ceux qui ont des difficultés », plaide la présidente de la CSQ.

Elle déplore d’ailleurs que cette annonce tardive laissera bien peu de temps au personnel pour se préparer aux ajustements à apporter. La CSQ rappelle cependant qu’on pourra, une fois de plus, compter sur le professionnalisme et l’engagement de tout le personnel de l’éducation.

Sonia Ethier invite également la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, à faire connaître ses intentions pour assurer la sécurité et la santé des étudiantes et étudiants ainsi que du personnel des cégeps et universités d’ici la fin de la pandémie.

Elle rappelle que, tout comme le personnel de l’éducation, le personnel de la santé doit avoir accès à un nombre suffisant de masques N95 pour assurer sa santé et sa sécurité, de même que les éducatrices travaillant dans les services éducatifs à la petite enfance, qui ont connu des ratés récemment dans la qualité du matériel de protection.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...