Édition du 17 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Ouverture de la Maison de naissance de Richelieu - Le Regroupement Les Sages-femmes du Québec s'en réjouit

MONTRÉAL, le 12 oct. 2012 - Le Regroupement Les Sages-Femmes du Québec (RSFQ) est heureux de souligner l’inauguration de la Maison de naissance de Richelieu, la première à ouvrir depuis l’adoption de la Politique de périnatalité 2008-2018 du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Le RSFQ souhaite féliciter tous les acteurs qui ont travaillé à doter la Montérégie de sa première maison de naissance, c’est-à-dire, l’Agence de la Montérégie, le MSSS, le CSSS Haut-Richelieu-Rouville, les sages-femmes et particulièrement le groupe citoyen Mouvement Maisons de naissance Montérégie instigateur de la première à la dernière heure de ce projet.

Accessibilité aux maisons de naissance

Depuis longtemps, de nombreuses communautés du Québec réclament la création de maisons de naissances dans leur région. Or, encore trop peu de femmes et de familles y ont accès : un sondage réalisé en 20101 dévoilait que 26 % des femmes souhaitent pouvoir accoucher hors des centres hospitaliers, soit en maison de naissance ou à la maison. Pourtant, seulement 1,7 % des Québécoises donnent actuellement naissance à l’extérieur des hôpitaux avec une sage-femme. Pour le RSFQ, la situation doit changer, et tout doit être mis en oeuvre pour soutenir et faciliter le développement d’un réseau de 18 maisons de naissance d’ici 2018, tel que le prévoit la politique de périnatalité du MSSS.

Spécialistes des grossesses à bas risque et de l’accouchement physiologique
Au Québec, les sages-femmes sont les spécialistes de l’accouchement physiologique et des grossesses à bas risque. Les maisons de naissance constituent l’installation phare du réseau de la santé en périnatalité pour atteindre plusieurs objectifs de la politique de périnatalité, en particulier assurer une diminution effective des interventions obstétricales et des coûts associés. Récemment, un rapport de l’Institut national d’excellence en santé et en service sociaux (INESS) confirmait l’importance de s’appuyer sur les maisons de naissance pour assurer une formation en accouchement physiologique aux infirmières et aux étudiants en médecine qui se dirigent vers une pratique obstétricale. Les sages-femmes sont prêtes à relever le défi. Encore faut-il leur en donner les moyens, soit continuer d’assurer un développement soutenu et planifié de la profession et des maisons de naissance.

Le Regroupement Les Sages-femmes du Québec est l’association professionnelle des sages-femmes et représente les sages-femmes qui oeuvrent au Québec depuis 1995.

Regroupement les Sages-femmes du Québec (RSFQ)

Le Regroupement Les Sages-femmes du Québec (RSFQ) travaille au développement de la profession et de sa spécificité à l’intérieur du système de santé du Québec. Il défend le libre choix des lieux d’accouchement pour les femmes (domicile, maison de naissance ou centre hospitalier), en conformité avec les normes de pratique de la profession, ainsi que de sa philosophie de pratique. Le RSFQ a pour mission de défendre les intérêts professionnels, économiques et sociaux de ses membres.

http://www.rsfq.qc.ca/

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...