Édition du 21 mai 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Energie

Pas de création d'emploi, pas question de rabais sur l'énergie pour le SCFP

MONTRÉAL, le 10 févr. 2023 - Le secteur Énergie du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente la vaste majorité du personnel d’Hydro-Québec ainsi que les syndiqué(e)s des centrales Énergie électrique nord de Rio Tinto, au Saguenay, rejette avec véhémence les propos du ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon.

Celui-ci a déclaré hier en commission parlementaire que « la création d’emploi n’est même plus sur la liste des critères » d’attribution des mégawatts d’électricité. Il contredisait ainsi le premier ministre Legault qui soutenait la semaine dernière que les projets seraient retenus en fonction de leur capacité à « amener des emplois bien payés » et à « décarboner le Québec ».

Selon le SCFP, la création de bons emplois doit demeurer une des conditions fondamentales d’attribution des blocs d’électricité aux entreprises, que ce soit pour les alumineries ou pour tout autre secteur de l’économie.

« Si nous avons accepté de vendre de l’électricité au rabais aux alumineries, c’était avant tout pour obtenir en retour des emplois de qualité. Si on enlève cette exigence, cela risque d’apporter de la richesse pour les actionnaires de ces entreprises, mais peu de gains pour les collectivités régionales », de commenter Dominic Champagne, vice-président du secteur Énergie au SCFP-Québec.

Le Syndicat des travailleur(euses) des centrales Énergie électrique nord de Rio Tinto (STEEN) abonde dans le même sens.

« Si on veut que notre richesse dure longtemps, il faut s’assurer que sa vente à moindre coût soit conditionnelle à la création et au maintien d’emplois bien rémunérés. Pour des régions comme le Saguenay—Lac-Saint-Jean, c’est une garantie que le développement économique profitera à toute la population », a affirmé le président du STEEN, Jean-Philippe Lévesque.

Par ailleurs, le SCFP appuie totalement la résolution adoptée à l’unanimité lors du dernier congrès de la FTQ où il a été proposé que la fédération fasse pression sur le gouvernement du Québec afin que la production, le transport et la distribution des énergies au Québec soient de propriété publique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Energie

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...