Édition du 17 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique québécoise

Pierre Karl Péladeau élu chef du Parti québécois - Québec solidaire l'affirme : aucun sauveur ne donnera la souveraineté au peuple québécois

MONTRÉAL, le 15 mai 2015 - Québec solidaire salue Pierre Karl Péladeau pour son élection à la tête du Parti québécois. Les membres du Parti québécois ont clairement indiqué l’orientation qu’ils souhaitent donner à ce parti. « L’aile plus progressiste du parti a perdu devant un vote qui a privilégié le choix d’un ’’sauveur’’ », affirment Françoise David et Andrés Fontecilla, les coporte-parole de Québec solidaire.

« La vraie partie commence maintenant pour lui. Comme chef de l’opposition officielle, il devra talonner le premier ministre et le questionner en chambre sur ses politiques d’austérité et ses ambitions pétrolières. Avouons que ça risque de sonner faux lorsqu’il demandera à Philippe Couillard de négocier de bonne foi avec les employé.es du secteur public alors qu’il a lui-même, comme patron, été un antisyndicaliste acharné », rappelle Françoise David.

Québec solidaire met en garde les souverainistes de ne pas mettre tous leurs espoirs dans un sauveur pour réaliser l’indépendance nationale. Le pays du Québec s’obtiendra par la mobilisation populaire.

« Un seul homme ne fera pas l’indépendance du Québec. Surtout si la vision sociale et économique de cet homme ne correspond pas à celle de la majorité. Jusqu’ici M. Péladeau s’adressait à des gens déjà convaincus au sein du Parti québécois. Il aura beaucoup plus de mal à convaincre ceux et celles qui hésitent à faire l’indépendance.

Son style n’est pas rassembleur, il polarise. On voit mal comment les solidaires, par exemple, pourrait être persuadés.es par un homme qui veut faire l’indépendance, certes, mais qui ne veut pas rouvrir la loi anti-briseurs de grève pour ne pas déplaire aux patrons », ajoute le porte-parole extra-parlementaire de Québec solidaire, Andrés Fontecilla.

Les solidaires souhaitent bien sûr faire du Québec un pays, mais ils souhaitent le faire en unissant les Québécois.es autour d’un projet rassembleur de solidarité plutôt que de tout miser sur un supposé sauveur.

Sur le même thème : Politique québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...