Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Solidarité internationale

Plébiscite national sur le renouvellement de la Constitution du Chili - La CSQ mandate trois délégués afin de souligner sa solidarité syndicale

MONTRÉAL, le 2 sept. 2022 - À l’occasion du plébiscite national sur le renouvellement de la Constitution du Chili, Plebiscito Nacional 2022, qui aura lieu le 4 septembre et qui vise à proposer à la population du Chili une nouvelle constitution à l’issue des travaux de l’Assemblée constituante élue en mai 2021, le conseil exécutif de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a mandaté trois délégués afin de souligner sa solidarité syndicale avec le peuple chilien.

Ces délégués sont :

- Mme Anne Dionne, vice-présidente de la CSQ ;

- M. Juan Jose Fernandez, président de la Fédération des syndicats de l’action collective (FSAC-CSQ) ;

- M. Luc Allaire, responsable des relations internationales de la CSQ et président de la Fondation Salvador-Allende de Montréal.

La mission de la délégation se déroule du 30 août au 6 septembre 2022 et a pour objectif non seulement de témoigner de la solidarité de la CSQ, mais également de sensibiliser le Québec sur l’importance de ce plébiscite pour l’avenir de la démocratie au Chili, le respect des droits de la personne, notamment les droits des travailleuses et travailleurs.

La délégation rencontrera des représentantes et représentants de la Central Unitaria de Trabajadores du Chili et du Colegio de profesores, des parlementaires, des mairesses et des maires de différents arrondissements de Santiago, des membres de l’Assemblée constituante ayant rédigé la proposition constitutionnelle ainsi que d’ex-diplomates.

Ce référendum revêt une importance historique, car ce sera l’occasion pour le peuple chilien de se défaire de la constitution qui fut imposée sous la dictature de Pinochet. Celle-ci définissait l’État comme étant un État subsidiaire, soit un État néolibéral où ce dernier ne peut intervenir que si le secteur privé ne peut le faire.

Le projet de nouvelle constitution, qui a été élaboré par une assemblée constituante élue, vise à sortir de cette conception de l’État subsidiaire et à permettre d’avoir accès à des services publics de qualité et gratuits, dans des secteurs comme la santé et l’éducation. Elle vise aussi à permettre d’avoir accès à l’eau, qui a été privatisée au Chili. Bref, elle permet au peuple chilien de pouvoir vivre dans la dignité et d’avoir accès à un logement décent. Elle accordera aussi des droits à la syndicalisation et au travail décent, conformément aux normes internationales, ainsi qu’à une retraite convenable.

Comme l’Assemblée constituante a été constituée de manière paritaire, elle vise une plus grande égalité entre les hommes et les femmes et une reconnaissance des peuples autochtones. Ce projet avant-gardiste comporte aussi un volet écologique avec une vision de développement durable.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Solidarité internationale

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...