Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Première entente de principe pour les centres d'hébergement privés CSN - Un succès sur toute la ligne

DRUMMONDVILLE, QC, le 21 sept. 2022 - Les membres du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Centre-du-Québec-CSN ont accepté la récente entente de principe à 95 % lors d’un vote qui s’est tenu le 20 septembre. Cette entente de principe, intervenue à la résidence des Terrasses de la fonderie, est la première de l’actuelle négociation coordonnée à se tenir dans les centres d’hébergement privés syndiqués avec la CSN.

« Les gains que nous sommes allés chercher sont substantiels et inspirants pour le reste du secteur. C’est un exemple de ce qu’il est possible d’atteindre grâce à notre solidarité et à notre détermination. L’un des gains majeurs est sans contredit l’augmentation salariale pour tous les titres d’emplois », affirme la présidente du syndicat, Louise Bonin.

L’entente de principe apporte des changements majeurs pour les conditions de travail des employé-es des Terrasses de la fonderie. Prenons l’exemple des salaires horaires : un ou une préposé-e aux bénéficiaires verra le sien passer de 15,11 $ à 21,50 $ l’heure sur 3 ans.

« Aucun titre d’emploi ne sera sous les 18 $ l’heure d’ici 3 ans. C’est un gain majeur. Si le gouvernement n’agit pas sur la question du salaire minimum à 18 $, nous allons le faire dans nos conventions collectives. La CSN va également continuer de revendiquer une hausse substantielle du salaire minimum pour tous les travailleurs et travailleuses, qu’ils soient syndiqués ou non », de renchérir Caroline Senneville, présidente de la CSN.

Pour Lucie Longchamps, vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), « la force de notre mouvement de négociation coordonnée fait ses preuves. L’entente fait la démonstration que nos demandes sont raisonnables et accessibles sur le plan du salaire et des conditions de travail. Cette victoire n’est que la première d’une longue série à venir ! De meilleures conditions de travail vont permettre une plus grande rétention de personnel, ce qui est aussi une victoire pour les aîné-es ».

« La force de notre mouvement de négociation coordonnée est incontestable. Plus grand sera notre nombre, plus nous enregistrerons des victoires de la sorte. Chacune d’entre elles viendra influencer positivement toutes les autres négociations du secteur en démontrant que c’est possible », de conclure Marlène Ross, représentante du secteur des CHP à la FSSS-CSN.

Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Cœur du Québec–CSN

Le Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Centre-du- Québec-CSN représente 115 membres de la région.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...