Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Québec solidaire convainc la CAQ de revoir ses cibles de GES

QUÉBEC, le 9 déc. 2021 - En appuyant la motion de la députée de Québec solidaire responsable de l’Environnement, Émilise Lessard-Therrien, le gouvernement de la CAQ s’est engagé à honorer le Pacte de Glasgow en révisant à la hausse ses cibles de réduction des GES.

« Maintenant que le gouvernement s’est engagé à respecter le Pacte de Glasgow, il doit revoir son plan en commençant par rehausser sa cible de 2030 d’ici la fin de 2022, c’est-à-dire, avant les élections. Il doit aussi déposer sans tarder sa trajectoire stratégique pour atteindre la carboneutralité 2050. S’il ne fait rien en ce sens, on aura malheureusement la preuve que, pour la CAQ, les engagements internationaux ça ne sert qu’à se péter les bretelles publiquement. Parle parle, jase jase et pendant ce temps-là, les émissions du Québec ne cessent d’augmenter. Il doit aussi abandonner son projet de troisième lien, sinon toutes leurs belles paroles restent creuses et vaines », affirme la députée solidaire.

Pour elle, certains éléments du plan actuel de la CAQ en Environnement sont incompatibles avec le Pacte de Glasgow.

« La cible de réduction de 37.5% est nettement insuffisante en regard de l’Accord de Paris et le ministre doit lancer le processus de révision de cette cible intermédiaire. N’en déplaise au ministre de l’Environnement, on ne peut pas négocier avec l’urgence climatique, on ne peut qu’agir et agir rapidement en s’attaquant aux racines du problème et en faisant une plus grande place aux jeunes, à la société civile, aux communautés autochtones et aux municipalités pour accélérer la transition. C’est en combinant les forces de chacun qu’on y arrivera », conclut Émilise Lessard-Therrien.

Quelques énoncés du Pacte de Glasgow que le gouvernement vient de s’engager à honorer :

- Reconnaître que pour limiter le réchauffement climatique à 1.5 degré des réductions rapides, profondes et durables de 45% des GES par rapport à 2010 seront nécessaires d’ici 2030.

- Les États s’engagent à renforcer leur cible de 2030 d’ici la fin de 2022 pour l’aligner avec la limite de température établie par l’Accord de Paris.

- Presser les États qui ne l’ont pas encore fait de communiquer leur stratégie long terme pour atteindre la carboneutralité en 2050.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...