Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Europe

Qui sème la spoliation et la misère, récolte les flux migratoires

IMMIGRATION ET RACISME EN EUROPE

Les Migrants débarquent à vagues successives sur les côtes du Vieux Continent. Et ce n’est point fini ! Un effet boumerang de l’arrogance occidentale en proie à des révolutions de Palais, des fragmentations, sur fond de racisme.

De Paris, Omar HADDADOU

L’Europe des 27 est-elle en phase de morbidité ? De dislocation et de point de bascule irréversible vers l’émergence du populisme et du néofascisme qui renaissent de leurs cendres en Suède (SVP), au Danemark, aux Pays-Bas, en France et en Italie où la Première ministre, Giorgia Miloni - artisane de la brouille entre Paris et Rome - aurait déclaré en 2019 que « Les navires d’Organisations non gouvernementales (ONG) humanitaires devraient être coulés  ».
Faut-il rappeler à ceux qui se bornent à biaiser le débat et la réalité, qu’il existe la Relation « cause à effet » (Platon) et qu’il serait malsain d’en élaguer la première pour faire valoir la seconde.
La saillie de Nadine Morano, Députée européenne, membre des Républicains, sur une chaîne française, vendredi dernier, en est l’illustration propre. A propos de l’Ocean Viking, elle martèle : « On entretient des drames humains, plutôt que de mettre notre énergie à lutter contre l’immigration illégale  ». Le drame, c’est cette main-basse sur la ressource de l’hémisphère sud et la domination par la puissance du feu. Pas un mot sur les plateaux télévisés ni la presse écrite qui nous jouent des partitions langagières nidoreuses des pseudo-Démocraties vertueuses.
L’Europe est vent debout contre le Tsunami migratoire. Mais il est déjà trop tard ! Comme le dit un adage nord-africain : « Celui qui s’est délecté du poulet de l’hôte, doit engraisser le sien ! ». Emboîtant le pas à Giorgia Miloni qui accuse la France de fermer la porte aux Migrants pendant que son pays en accueillait 90.000, Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement national à l’Assemblée, ne mâchait pas ses mots quant au renvoi des migrants arrivés sur le sol français dans des conditions inhumaines : « On aurait dû ramener ces bateaux vers les ports de départ », lance-t-elle à la presse « Aujourd’hui notre pays, par la voix de son Président, a cédé. C’est donc le début d’une série de bateaux. Il faut que ces navires ramènent les migrants à leur port de départ  ».
Le drame de l’Humanité dont l’immigration (200 personnes dans la cale de l’Ocean Viking dans un état de santé dégradé) n’est pas une fatalité. Il est le pendant d’une conspiration des puissants contre les vulnérables. Et l’Afrique (et ses 13,8 millions de décès chaque année), déshumanisée, pillée frénétiquement durant les campagnes éhontées de la colonisation, restera toujours le terrain de prédation (scandales de Total énergies et de certaines Compagnies américaines) de ce nord aux pulsions nombrilistes. Ces flibustiers du XXI siècle qui ne reculent devant aucune crapulerie pour marcher sur les cadavres africains en détresse, dans l’unique souci de préserver leur Zone de Préférence et savourer un confort occidental mal acquis.
Pour la seule année 2021, selon la source du Haut-Commissariat de l’ONU, quelque 3.231 personnes ont été retrouvées mortes en mer Méditerranée et dans l’Atlantique nord-ouest. Une augmentation de 40% par rapport à l’année passée. Plus significative, est la statistique des morts et disparus à travers le désert et sur les routes. La loi sur l’immigration, frappée du nouveau sceau de l’OQTF (Obligation de Quitter le Territoire français) doit être discutée à l’Assemblée nationale dans les jours à venir, au moment où on dénombre 120.000 demandes d’asile. Une Assemblée désormais gangrénée par des élus xénophobes de l’extrême droite française. En témoigne cette levée de boucliers, jeudi 13 novembre, après la pointe raciste lancée dans l’hémicycle par l’élu du Rassemblement national, Grégoire Fournas, lors de l’intervention du député de la France Insoumise, Carlos Martens sur le drame des migrants clandestins : «  Qu’ils retournent en Afrique !  » raccommodée, du tac au tac, au singulier.

Le regain du racisme et de l’immigration sont le fruit des inégalités dans un monde où prospèrent la haine raciale, le droit de propriété sur la personne, la Hogra* et l’exclusion !
O.H

*Abus de pouvoir et déni de Justice

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Europe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...