Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

Racisme et discrimination envers les Premières Nations - La Nation Innue dénonce la tragédie de Joliette et appuie le plan de l'APNQL

NITASSINAN, QB, le 29 sept. 2020 - Les Chefs des neuf communautés de la Nation Innue dénoncent vigoureusement le racisme dont a été victime une jeune mère Atikamekw, décédée lundi au centre hospitalier de Joliette. Du même coup, ils apportent leur appui au Plan d’action de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) sur le racisme et la discrimination, qui a été dévoilé ce matin.

« Nous sommes bouleversés et choqués par ce tragique événement, qui témoigne encore du racisme que nous subissons, notamment nos femmes autochtones. Il nous est difficile de trouver les mots justes pour exprimer notre profonde tristesse. Nous offrons nos plus sincères condoléances à la famille de Joyce Echaquan, à la communauté de Manawan et à toute la Nation Atikamekw. Sachez que nous sommes de tout cœur avec vous », a déclaré le Chef d’Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam, Mike « Pelash » Mckenzie.

La présentation du Plan de l’APNQL survient la veille du premier anniversaire du rapport de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec (Commission Viens) qui confirmait l’urgence d’agir pour améliorer les conditions sociales des Premières Nations.

La Nation Innue entend participer activement à l’initiative de l’APNQL, en tendant notamment la main aux organisations régionales québécoises. « Nous souhaitons développer des alliances avec nos voisins qui veulent faire une différence. Nous tendons la main aux municipalités, aux institutions scolaires et à toutes les organisations qui veulent devenir nos alliées », ajoute le Chef d’Unamen Shipu, Bryan Mark.

Les Chefs en appellent aussi à la nécessité de lutter contre l’ignorance et la méconnaissance, un ingrédient fondamental au racisme et à la discrimination : « L’éducation et la sensibilisation sont indissociables de la lutte contre le racisme. Le récent événement de Joliette confirme l’urgence de la situation. Nous devons agir rapidement et faire de l’éducation pour briser les préjugés. Je souhaite que nous soyons unis, Innus et les Québécois, contre le racisme qui agit comme un cancer social », de préciser le Chef de Nutaskuan, Réal Tettaut.

Le Plan d’action de l’APNQL sur le racisme et la discrimination est disponible sur le site Web de l’organisation à l’adresse : www.apnql.com

Nation Innue

Innu Takuaikan Uashat Mak Mani-Utenam (ITUM)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...