Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Rentrée parlementaire - Remise d'un « plan de session éducatif » aux personnes députées

MONTRÉAL, le 29 nov. 2022 - À l’occasion de l’ouverture de la 43e législature à l’Assemblée nationale aujourd’hui, une trentaine de personnes enseignantes étaient présentes sur la colline Parlementaire, à Québec, afin de souhaiter une bonne rentrée aux personnes députées et de leur remettre le plan de session éducatif, Faire de l’éducation la priorité nationale, conçu par la Fédération autonome de l’enseignement (FAE).

Conçu comme un plan de cours, le document permettra aux personnes députées d’avoir un portrait clair des objectifs, des méthodes pédagogiques et des moyens d’évaluation. Plus précisément, les personnes députées seront appelées, semaine après semaine, à se familiariser avec les enjeux suivants : la négociation nationale 2023, le financement de l’école publique, la pénurie enseignante, l’école à trois vitesses, l’évaluation des apprentissages, la francisation, l’état des infrastructures, etc. Les moyens pédagogiques varieront tout au long de la session : visites d’établissements scolaires lors des semaines de travail en circonscription, lectures obligatoires, etc. En matière d’évaluation, la signature d’un meilleur contrat de travail pour les enseignantes et enseignants, d’ici la fin de la session, représentera 50 % de la note finale.

« Les profs adorent les rentrées : c’est l’occasion de rencontrer les p’tits nouveaux, comme c’est le cas dans cette législature ! Nous nous attendons, comme chaque année, à ce qu’un certain nombre d’étudiants présentent des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage. Mais nous, les enseignantes et enseignants, avons l’habitude de ce genre de situation et savons nous montrer créatifs pour trouver la méthode pédagogique adaptée à l’étudiant. Par ailleurs, certains semblent avoir pris de l’avance, comme le ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, en visitant plusieurs établissements scolaires. C’est bien, mais ça ne le dispensera pas d’écouter les solutions proposées par la Fédération, qui représente l’ensemble des 60 000 membres et qui a été mandatée pour parler en leur nom », pointe avec le sourire Mélanie Hubert, présidente de la FAE.

« Plus sérieusement, cette législature compte plusieurs nouveaux visages et d’autres personnes d’expérience réaffectées à de nouvelles fonctions. La FAE trouvait important de les sensibiliser à une vision juste, égalitaire, accessible et inclusive de l’école publique ainsi qu’aux solutions qu’elle propose pour l’améliorer. C’est pourquoi nous leur soumettons aujourd’hui notre plan de session », explique madame Hubert.

Colline placardée

De plus, la trentaine de personnes enseignantes venues discuter avec les personnes députées ont installé à plusieurs endroits sur la colline, plus tôt en matinée, une vingtaine d’affiches sur lesquelles on pouvait lire : « En cette rentrée parlementaire, priorité nationale = éducation ». Les attentes des enseignantes et enseignants sont élevées envers le ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, ainsi qu’envers le premier ministre François Legault. Depuis le 3 octobre, celui-ci a mentionné à maintes reprises que l’éducation serait la « priorité des priorités » de ce mandat. La FAE veillera donc au grain.

Faculté des sciences de l’éducation

Département de la cohérence

Automne-hiver 2022-2023

Lundi, de 9 h à 11 h

FAIRE DE L’ÉDUCATION UNE PRIORITÉ NATIONALE
Plan de session

Responsable du cours

Nom Mélanie Hubert, présidente de la FAE

Local Salon bleu

Téléphone 514 666-7763, poste 223

Disponibilités Du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h

Courriel m.hubert@lafae.qc.ca

Site Web www.lafae.qc.ca

Les personnes coordonnatrices du cours sont Annie Primeau, vice-présidente à la vie professionnelle, Patrick Bydal, vice-président à la vie politique, Daniel Gauthier, vice-président aux relations du travail, et Benoît Giguère, vice-président au secrétariat, à la trésorerie et à l’administration (y’a pas juste Pierre Fitzgibbon qui a le droit d’avoir des longs titres !).

Mes moyens de communication préférés sont : rencontres officielles à nos bureaux ou aux vôtres (Montréal ou Québec), comités, commissions parlementaires, les médias ou même TikTok.

DESCRIPTION DU COURS

Au cours de la session, vous serez amenés à découvrir les demandes syndicales grâce à des sujets allant de la composition de la classe à la valorisation de la profession enseignante, en passant par la rémunération, la conciliation travail-famille-vie personnelle et plusieurs autres. Sur le thème Viser toujours plus haut, vous découvrirez les différentes solutions proposées par la Fédération autonome de l’enseignement pour régler les problèmes de l’école publique et mettre de l’avant l’éducation comme « priorité des priorités » du gouvernement au pouvoir. Que vous représentiez le parti majoritaire ou l’un des groupes d’opposition, votre expertise et vos connaissances en éducation seront utiles tout au long de la session pour mener à bien les objectifs du cours.

PLACE DU COURS DANS LE PROGRAMME

Comme le chef du parti au pouvoir a mentionné à plusieurs reprises que l’éducation était « la priorité des priorités », ce cours s’imbrique fermement à l’intérieur du programme de la session parlementaire qui débute et se positionne comme essentiel pour la réalisation des objectifs de remise en valeur de l’éducation comme priorité nationale.

PRÉALABLES AU COURS

Être élu ou élue à la 43e législature du Québec
Avoir à cœur la société québécoise et l’école publique
Avoir le courage politique de dénoncer les inégalités sociales et scolaires

OBJECTIFS DU COURS

Objectifs généraux (ou buts du cours ou compétences visées)

De façon générale, le cours vise à remettre l’école publique au cœur des priorités du gouvernement.

Objectifs spécifiques (ou compétences attendues)

De façon plus spécifique, à la fin de la session, vous serez en mesure d’offrir aux personnes enseignantes :

 Une meilleure reconnaissance

 Une meilleure conciliation famille-travail-vie personnelle

 Une meilleure composition de la classe

 Un allègement de la charge de travail

 Des nouvelles dispositions concernant les griefs et l’arbitrage

 De meilleures conditions pour les enseignantes et enseignants à statut précaire

 Un milieu de travail sain

MATÉRIEL REQUIS

Matériel obligatoire :

· Négociation nationale 2023 : cahiers de demandes de la FAE

PONDÉRATION

Visites des établissements : 1 % par bloc de visites d’établissements, pour 5 % de la note finale

Examen intra 10 %

Dépôt des offres patronales : 35 %

Signature de l’entente : 50 %

CALENDRIER DÉTAILLÉ DU COURS

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...