Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Immigration

Un homme LGBTQ+ palestinien-jordanien sujet à des menaces de mort sera maintenant déporté vers la Jordanie

Montréal, le 3 avril 2021 - Lors d’une conférence de presse sur Zoom tenue
ce matin, des représentants d’AGIR et des communautés LGBTQ +, aux côtés du
demandeur d’asile Samer, ont appelé le ministre de la Sécurité publique
Bill Blair à annuler immédiatement son renvoi, prévu le lundi 5 avril,
2021. Ils ont également demandé d’urgence au ministre de l’Immigration, des
Réfugiés et de la Citoyenneté d’accorder à Samer un permis de séjour
temporaire. Samer est un LGBTQ + jordanien-palestinien qui risque une mort
certaine s’il est expulsé vers la Jordanie, en violation de la Charte
canadienne des droits et libertés.

« Ma vie est suspendue. Ma famille m’a menacé à plusieurs reprises
verbalement, par téléphone, par lettres, sur les réseaux sociaux, disant
qu’ils voulaient me tuer à cause de ma sexualité. J’ai donc vraiment peur
pour ma vie. » dit Samer.

Des porte-parole de l’organisation de soutien aux migrants LGBTQ + AGIR
Montréal ont également pris la parole lors de la conférence de presse en
faveur de la fin de la déportation de Samer et de la régularisation de son
statut ici au Canada.

« Bien que la Jordanie n’ait pas de lois officielles qui criminalisent le
fait d’être une personne LGBTQ +, la réalité sur le terrain est
complètement différente. Les personnes LGBTQ + sont confrontées à de
terribles violences homophobes et transphobes de la part de la population
et des autorités. S’il devait être expulsé, Samer risquerait la mort. Nous
demandons au gouvernement canadien d’arrêter le processus d’expulsion et de
permettre à Samer de commencer une vie sans danger ici au Canada », a
déclaré Meryem Benslimane, administratrice d’AGIR Montréal.

« C’est dangereux pour Samer, en tant qu’homme bisexuel, de retourner dans
un pays où les crimes d’honneur sont fréquents et où sa propre famille a
menacé de le tuer », a déclaré Iyan Hayadi, coordonnateur du soutien à AGIR
Montréal.

« Depuis son arrivée, il y a eu de nombreuses violations de la Charte. (...)
Dès le début, il a été traité de manière discriminatoire et homophobe par
l’ASFC. » a déclaré Me Stewart Istvanffy, l’avocat de Samer.

Malgré toutes les terribles violences auxquelles il a été confronté, Samer
reste plein d’espoir et résilient : « n ce moment, je crois en la capacité
des autorités canadiennes à comprendre ma vie et mes droits. Je crois en la
justice. » dit-il.

AGIR demande instamment au gouvernement canadien d’arrêter le processus de
renvoi et de laisser Samer reconstruire sa vie sans danger ici au Canada.

Source : AGIR Montréal

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Immigration

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...