Édition du 12 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Action communautaire

Une rentrée sous le signe de la mobilisation citoyenne pour l'avenir du bassin Peel et du secteur Bridge-Bonaventure !

Montréal, le 12 septembre 2019 - Acteurs communautaires et résident.e.s de Pointe-Saint-Charles seront actifs cette semaine pour s’assurer que la requalification du bassin Peel et de l’ensemble du secteur Bridge-Bonaventure se fera en réponse aux besoins de la population plutôt que selon les intérêts des promoteurs immobiliers et du marché privé. Ils poursuivront la conception de leur projet collectif pour l’avenir du secteur lors d’un forum citoyen le jeudi 12 septembre et prendront la rue le dimanche 15 septembre pour interpeller les candidat.e.s à la veille des élections fédérales.

Opération populaire d’aménagement (OPA) sur Bridge-Bonaventure

Dévoilement du projet collectif porté par la communauté

Jeudi 12 septembre au Centre Lorne (2390, rue de Ryde).

Ouverture des portes et exposition dès 18h, assemblée à 19h.

Ce forum sera l’occasion de dévoiler un plan d’aménagement d’ensemble construit sur la base d’une analyse approfondie des besoins et intérêts de la population et à partir des propositions inspirantes des résident.e.s du quartier réunis au printemps dernier lors d’un exercice de planification citoyenne. Plus d’une centaine de personnes s’étaient alors rassemblées en équipes autour de cartes et maquette pour échanger leurs idées, en débattre, et concevoir des propositions pour l’avenir du secteur.

« C’est incroyable ce que peut réaliser une communauté lorsqu’elle se rassemble et qu’elle décide de créer un projet à son image », affirme Karine Triollet coordonnatrice d’Action-Gardien, la Corporation de développement communautaire de Pointe-Saint-Charles. « Nous sommes à l’étape de valider la vision d’ensemble et les idées fortes de notre projet collectif, afin qu’il soit porté le plus largement possible par la communauté. Nous irons ensuite défendre sa réalisation auprès de la Ville de Montréal et des autres acteurs publics et parapublics concernés, en leur demandant d’être des alliés de notre communauté et des projets d’intérêt collectif. »

Lors des consultations publiques de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), résident.e.s et acteurs communautaires iront exprimer un NON clair aux projets privés déconnectés de la réalité des gens du quartier et un OUI très fort à une vision collective qui prend réellement en compte les besoins locaux et ceux à l’échelle de la ville de Montréal. Loin des mégaprojets, cette vision inclut logements sociaux et communautaires, amélioration des conditions de déplacement, verdissement et lutte à la crise climatique, accès au fleuve, préservation et création d’emplois locaux, mise en valeur du patrimoine, etc.

Manifestation pour interpeler les candidat.e.s aux élections fédérales

Les terrains publics du bassin Peel pour du logement social et communautaire à Pointe-Saint-Charles !

Le dimanche 15 septembre, dès 14h, une manifestation partira du square Dorchester à Montréal, organisée par le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) dans le cadre des prochaines élections fédérales en collaboration avec le Regroupement Information Logement (RIL) et le soutien d’Action-Gardien. Les organismes communautaires de Pointe-Saint-Charles et du grand Montréal vont interpeller les partis en lice pour leur rappeler leur devoir d’investir dans la construction de nouveaux logements sociaux en réponse aux besoins grandissants de la population et d’une crise du logement qui s’exacerbe.

« Les terrains publics du bassin Peel doivent être réservés pour des besoins 100% communautaires et collectifs incluant logements sociaux et équipements collectifs. Les voies sont nombreuses dans notre communauté à s’élever pour dire NON à un projet de stade de Baseball et à l’extension de Griffintown à Pointe-Saint-Charles. Les besoins sont trop pressants pour se départir de l’un des derniers grands terrains publics à Montréal au profit des intérêts de quelques promoteurs privés », déclare Sébastien Laliberté, organisateur communautaire au Regroupement Information Logement (RIL).

Des acteurs montréalais seront présents pour démontrer leur solidarité aux demandes du milieu communautaire de Pointe-Saint-Charles. « Les coopératives d’habitation ont fait la preuve, depuis plus de 40 ans, qu’elles répondent aux besoins en logement des ménages à faible et modeste revenus tout en contribuant aux communautés locales. En cette période électorale, la FECHIMM interpelle les différents partis politiques afin qu’ils s’engagent réellement en faveur du droit au logement en réservant les terrains fédéraux à des fins d’utilité sociale », explique Luc Brisebois, président de la Fédération des coopératives d’habitation intermunicipale du Montréal métropolitain (FECHIMM).

Alors que des voix multiples s’élèvent pour réclamer des réserves de terrains à Montréal, ne perdons pas cette opportunité unique de conserver la vocation collective des terrains fédéraux ! Il est temps que les pouvoirs publics agissent et démontrent une réelle volonté de répondre aux besoins en logements sociaux et communautaires des communautés locales.

Action-Gardien, CDC de Pointe-Saint-Charles

Action-Gardien

Table de concertation communautaire de Pointe-Saint-Charles

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Action communautaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...