Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

PALESTINIENS ET JUIFS UNIS - PAJU

50 femmes s’apprêtent à embarquer pour Gaza

Le "Maryam" vise à briser le blocus israélien de Gaza

Le "Maryam", un bateau de secours dont l’équipage est entièrement féminin, présentement à quai au port libanais de Tripoli, s’apprête à partir pour Gaza. Le navire, qui vise à briser le blocus israélien de ce territoire palestinien, transportera quelque 50 travailleuses sociales impatientes d’apporter une aide humanitaire aux femmes et aux enfants qui souffrent à Gaza.

"Nous nous sommes toutes senties appelées à participer à ce projet, unies par un vif sentiment d’injustice", dit Samar Hajj, une des organisatrices du Maryam, nommé d’après le nom de la mère de Jésus. Après l’incident du Mavi Marmaris, le bateau-secours attaqué par Israël où 9 activistes turcs furent tués, une des femmes qui assistaient à notre réunion hebdomadaire a salué Marie. Son exclamation a retenti comme une révélation et nous avons décidé d’appeler notre bateau Maryam (Marie en arabe). Ce nom allait parfaitement à un navire qui ne comprenait que des femmes", dit Hajj.

Elle a reçu quelque 500 demandes de participation mais le Maryam n’emportera qu’environ 50 femmes, dont la moitié sont des Libanaises, les autres étant Arabes, Européennes et quelques Américaines. "Toutes les femmes qui embarqueront ont choisi de se nommer Maryam et se distingueront par un numéro : Maryam 1, Maryam 2 etc." ajoute Hajj. Maryam 1 est une avocate indienne d’un certain âge. "Je suis les préceptes du Mahatma Gandhi qui a combattu toute forme d’oppression sans violence. Il était aussi opposé à l’occupation de la Palestine", dit-elle.

A côté d’elle, Maryam 2, ancienne biologiste d’origine libano-arménienne, dit : "J’ai été remuée par l’injustice criante dont sont victimes les Palestiniens".
En attendant, les passagères du Maryam sont impatientes d’embarquer. "Nous ne combattrons pas les Israéliens avec des armes, des pierres ou des couteaux mais avec notre libre volonté" dit Maryam 3, qui travaille dans le Gouvernement libanais .
"Et nous ne capitulerons pas".

P.-S.
Adapté de « Women Prepare to Set Sail Past Israel", écrit par Mona Alami et publiépar Inter Press Service (IPS).

Texte intégrale : http://us.oneworld.net/article/3694...

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs Unis)

Tiré de Journal des Alternatives

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...