Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

8e Congrès de Québec solidaire - Pour une équipe de Solidaires à l'Assemblée nationale

À l’occasion de son 8e congrès, Québec solidaire a présenté une cinquantaine des 90 candidat-e-s déjà investi-e-s en prévision du prochain scrutin. Les Solidaires en ont profité pour faire le point sur leurs préparatifs électoraux.

« Je suis fière d’être entourée de candidats-es qui sont proches des réalités que vivent la majorité des Québécois-es, des gens impliqués et actifs pour défendre le bien commun », a déclaré Françoise David, qui défendra elle-même les couleurs de Québec solidaire dans Gouin.

Mme David a expliqué que sa formation était fin prête pour le prochain scrutin. Québec solidaire présentera 125 candidatures dans l’ensemble des circonscriptions et respectera, encore cette fois, la parité femmes-hommes.

« Les électrices et électeurs ont besoin d’un parti qui met la justice sociale au centre des politiques publiques. On ne peut plus accepter qu’une minorité de personnes et de grandes entreprises bénéficient de baisses d’impôts au détriment du plus grand nombre. Rappelons-nous que, pendant que ces largesses fiscales sont octroyées, la moitié de nos aînés sont privés d’une retraite digne, l’accessibilité aux études est menacée et notre environnement n’est plus respecté. Pour que ça cesse, il faut voter pour le seul parti qui défend cette vision sans ambiguïté », poursuit-elle.

Plusieurs nouvelles candidatures pour Québec solidaire

Françoise David a présenté trois nouvelles recrues : Nicolas Boisclair, coréalisateur du documentaire Chercher le courant, Marie-Ève Mathieu, présidente du comité local de mobilisation contre le gaz de schiste de la Vallée des Patriotes et Éric Bédard, président du Syndicat des enseignants de la Haute-Yamaska.

« Lorsque j’ai fait la recherche et la coréalisation du documentaire Chercher le courant, j’ai réalisé à quel point le développement énergétique du Québec n’était pas basé sur la rationalité et la recherche du bien commun. L’implication politique n’était pas dans mes plans alors. Mais aujourd’hui, le temps est venu pour moi d’aller plus loin et de faire le saut avec Québec solidaire. Je me présenterai donc pour le seul parti qui selon moi résiste aux politiques destructrices de l’environnement et qui fait de la lutte aux inégalités sociales une priorité », affirme Nicolas Boisclair, candidat à l’investiture dans Saint-Henri Saint-Anne.

Quant à Marie-Ève Mathieu, candidate de Québec solidaire dans Richelieu et présidente du comité local de mobilisation contre le gaz de schiste de la Vallée des Patriotes, elle explique que « les membres de Québec solidaire étaient des nôtres dès le début de cette grande mobilisation citoyenne. Mettre les aspirations de la population avant l’intérêt des compagnies gazières et pétrolières sera au cœur de mon engagement politique et celui-ci passe par Québec solidaire ! »

« Pour ma part, mon expérience de président d’un syndicat d’enseignants m’a convaincu que nous avions besoin d’un programme audacieux en matière d’éducation. Les propositions claires de Québec solidaire, notamment en faveur de la gratuité scolaire, mais aussi sur le plan environnemental et social sont porteuses d’avenir pour notre jeunesse. À titre de père de famille, tous ces éléments renforcent ma détermination » a déclaré Éric Bédard, président du Syndicat des enseignants de la Haute-Yamaska.

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...