Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres et revues

Alain Deneault : L’économie de la haine

Douze essais pour une pensée critique

Depuis Noir Canada et Offshore, les lecteurs ont découvert un auteur à la pensée critique riche et originale. Par son travail de philosophe et de sociologue, Alain Deneault analyse le monde qui nous entoure en adoptant un point de vue critique qui nous oblige à renverser nos perspectives, à appréhender nos sociétés sous un angle nouveau.

En librairie le 13 octobre
ISBN 978-2-923165-79-0 - 180 pages

En réunissant plusieurs textes écrits au fil des années sous l’influence de Rancière et Simmel, Alain Deneault décode une censure insidieuse qui s’est installée à différents niveaux de notre société, rendant difficile d’appréhender le réel en dehors de schémas que chacun de nous a intériorisés.

Parler de censure aujourd’hui ne signifie pas décrire des bureaux de censure propres à des régimes anciens, mais désigne plutôt la fabrication d’un discours, d’une version de la réalité qui exploite la crédulité du public. Les institutions financières, gouvernementales, judiciaires et sportives deviennent en quelque sorte un moule par lequel elles inculquent des modes de compréhension des choses. Dans l’ordre libéral qui est le nôtre, la censure prend ainsi une dimension psychologique intime et installe une autocensure peu consciente. Il ne s’agit pas tant de supprimer une partie de son propre discours, mais d’éprouver une certain malaise dès qu’on déroge d’une façon générale d’aborder le réel.

L’économie de la haine rassemble des textes sur ce processus sous différents angles et l’auteur nous invite à une pensée critique qui nous émancipe de ce carcan idéologique. Il qualifie de « démocratie atrophiée » le concept de « gouvernance » qui neutralise les qualités essentielles au débat en société : penser et vouloir. En effet, la gouvernance privatise la pensée politique et élabore des rapports de force calqués sur les actifs des différents « partenaires », annihilant ainsi tout ce qui a constitué le socle du politique dans l’histoire.

De point de vue économique, l’auteur revient sur la formule « Faire l’économie de », qui désigne les efforts que l’on déploie mentalement ou physiquement pour arriver à ses fins. L’argent permet de faire l’économie d’efforts pour obtenir des biens, et devient un méta-moyen pour surmonter tous les obstacles. Dès lors, l’argent provoque une série de pathologies où nous faisons l’économie de questions graves lorsqu’il s’agit d’enjeux financiers. L’argent fait écran et commande le silence. Pourtant, qu’est-ce qu’il en coûte aux populations en termes sociaux, politiques, environnementaux, culturels et psychologiques pour que le cours d’une action monte en Bourse ? Une question en filigrane qui traverse plusieurs textes sur la question des paradis fiscaux au Québec, aux Etats-Unis ou encore sur le concept de génocides involontaires au Mali. Enfin, il voit dans le sport de masse une illustration de l’apathie politique, mais aussi d’un exutoire où les foules, avides de communiquer leur pensée et leurs analyses, se rabattent sur le sport où le débat est enfin possible. Mais sous ces apparences ludiques, le sport de masse véhicule des schémas qui vont de la performance au machisme, en passant par l’eugénisme. Mais surtout, il crée une arène où dirigeants et dirigés se complaisent, nourris de pains et de jeux, laissant ainsi aux dirigeants le soin de s’occuper des affaires « publiques ».


Alain Deneault est titulaire d’un doctorat de philosophie de l’Université de Paris-VIII et enseigne aujourd’hui la sociologie à l’UQAM. Il est l’auteur de Paul Martin et compagnies, Soixante thèses sur l’alégalité des paradis fiscaux (VLB, 2004), de Noir Canada. Pillage, corruption et criminalité en Afrique (Écosociété, 2008) et de Offshore. Paradis fiscaux et souveraineté criminelle (Écosociété, 2010).

Sur le même thème : Livres et revues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...