Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Annonce de la mise en tutelle du CSSS de Gatineau - Selon le syndicat APTS, l'offre de service à la population sera réduite

GATINEAU, QC, le 12 janv. 2015 - Les porte-parole syndicaux de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Gatineau s’inquiètent des conséquences de la mise sous tutelle de l’établissement annoncée aujourd’hui.

« C’est clair que les services à la population ne pourront être maintenus au niveau actuel si les mesures de redressement budgétaire supplémentaires sont appliquées, tel qu’exigé par le ministre Barrette, déclarent-ils. Le CSSS de Gatineau éprouve des difficultés parce qu’il est aux prises depuis des années avec un sous-financement chronique, accentué par les compressions de 8 millions de dollars annoncées en septembre dernier. »

Au fil des ans, les plans de redressement se sont succédé sans régler le problème : le financement octroyé sur une base historique ne prend pas en compte toutes les activités requises pour répondre aux besoins de la population. « Le ministre lui-même le reconnaît en disant que la situation sera corrigée par le projet de loi no 20, qui prévoit que les établissements de santé seront financés selon leur volume d’activité. Alors pourquoi imposer une tutelle ? », s’interrogent les représentants des membres de l’APTS.

Présenté par le ministre comme un des moyens d’éviter le déficit budgétaire, l’accroissement de la productivité est une voie déjà explorée dans le passé. « Il y a une limite à exercer de la pression sur le personnel, affirme André P. Gaudreau, président de l’unité locale APTS. Déjà, les absences ne sont plus remplacées. L’ajout de nouvelles compressions imposera au personnel une surcharge de travail incompatible avec l’obligation d’offrir des services rigoureux et de qualité. Nos membres refuseront de faire des compromis à ce chapitre. »

L’APTS estime donc que la décision ministérielle mène l’établissement tout droit vers une réduction de son offre de service et vers une perte d’accessibilité dramatique pour la population.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...