Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Aucun engagement de la CAQ pour réviser les lois sur le statut de l'artiste - « La ministre Roy laisse tomber les artistes » - Catherine Dorion

QUÉBEC, le 4 mai 2021 - Alors que la ministre Roy a affirmé qu’elle abandonne officiellement son engagement à faire adopter un projet de loi pour réguler le statut de l’artiste, la députée de Québec solidaire responsable du dossier de la culture, Catherine Dorion, accuse la CAQ de laisser tomber les artistes, qui subissent de plein fouet les impacts de la pandémie.

« Les artistes militent depuis longtemps pour la révision des lois sur le statut de l’artiste, qui ne suffisent pas à la tâche de protéger les conditions de travail des créateurs et travailleurs et travailleuses culturelles. La loi est pleine de trous, plusieurs artistes ne sont pas suffisamment protégés par la loi actuelle et n’ont pas accès à une convention collective négociée. Rien pour les aider à passer d’un contrat à l’autre, non plus. Les artistes n’ont à toutes fins pratiques pas de sécurité d’emploi, et de très faibles moyens de défendre collectivement leurs droits », dénonce la députée de Taschereau.

Il est à noter que la révision des lois sur le statut de l’artiste était une promesse libérale et qu’elle faisait partie de la nouvelle politique culturelle déposée en 2018. La ministre Roy a toujours dit qu’elle allait procéder avec cette révision si importante, spécialement avec la pandémie, pour les artistes, de grands éclopés de la covid. Mais aujourd’hui, la ministre refuse de s’engager à faire adopter un projet de loi d’ici à l’élection.

« Cette nouvelle est une claque dans la face des artistes qui avaient encore un peu d’espoir de trouver une certaine sécurité d’emploi à court terme. Le gouvernement vient d’abandonner officiellement les artistes. On peut promettre et repromettre une première pelletée pour le 3e lien avant les prochaines élections. Pour l’amélioration des conditions de travail des artistes, alors même que tout fout le camp pour eux : rien. L’exode hors du métier va se poursuivre et le Québec ne sera définitivement plus le même sur ce plan au retour de la pandémie », conclut la députée solidaire.

Rappelons que 24,1% des emplois du milieu de la culture ont disparu, que 41% envisagent d’abandonner leur carrière et que 43,3% ont des symptômes de dépression majeure. La révision des deux lois sur le statut de l’artiste est une urgence. C’est l’objet de la manifestation de demain devant l’Assemblée nationale. (A.R.T.)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...