Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire progresse à 8% mais demeure 4e

Bilan de l’élection partielle dans Chicoutimi - Pierre Dostie propose un projet de pays qui tournera la page sur la collusion et l’austérité

À la veille du jour du scrutin dans la circonscription de Chicoutimi, Pierre Dostie, candidat de Québec solidaire, et Amir Khadir, député de Mercier, ont fait un retour sur une campagne électorale marquée par une progression constante des appuis. Pour les solidaires, en choisissant ensemble de faire du Québec un pays nous serions plus à même de faire nos propres choix de société. Tout au long de la campagne, le candidat a insisté sur la nécessité de réaliser un virage économique pour la prospérité et l’indépendance.

Bilan de campagne

« Dès le début de ma campagne, j’ai pris l’engagement que comme député de Chicoutimi, je remettrai la moitié de mon salaire à la communauté. On va mettre sur pied un mécanisme participatif pour décider ensemble de l’utilisation de cet argent, en fonction des priorités des gens tout comme pour le choix des subventions discrétionnaires à l’action bénévole. Avec cette décision, j’ai voulu donner le ton en démontrant que je suis là pour les bonnes raisons », affirme Pierre Dostie qui sollicite la confiance des citoyens et citoyennes parce que « la région me tient à cœur et que je veux contribuer à son essor. Nous pourrions faire de meilleurs choix que ceux proposés par les vieux partis depuis 30 ans : des choix pour nous enrichir collectivement, pour une prospérité partagée et en entamant le virage vert. »

« Ce que l’on entend sur le terrain, c’est que les gens ne peuvent plus supporter une classe politique qui s’affaire à enrichir ses petits amis quitte à appauvrir tout le reste du Québec. La collusion et l’austérité sont les symptômes d’une même maladie qui ronge nos gouvernements depuis trop longtemps. Avec Québec solidaire, cette dérive ne sera plus tolérée. Avec un autre député, l’espoir se renforce de tourner la page et de recommencer à neuf avec un projet porteur pour la société. Un pays où le gouvernement s’occupera de son monde, de ses enfants, de ses malades, de ses familles, de ses ainés. Un pays de justice, d’égalité et de prospérité – c’est de ça dont les gens rêvent, et nous, nous n’avons pas perdu espoir de le réaliser », a lancé le député Amir Khadir.

« Une économie verte et diversifiée, des services publics bien financés, plus de pouvoir pour nos régions, plus d’aide pour nos entreprises de proximité aux modèles variés qui innovent et créent de l’emploi, voilà ce que j’ai défendu au cours de ma campagne et c’est certain que ce serait facilité par la création d’une république du Québec. La région du Saguenay—Lac-Saint-Jean aurait plus d’autonomie dans un Québec indépendant. Actuellement, parmi les quatre partis représentés à l’Assemblée nationale, nous sommes les seuls à défendre de façon transparente notre vision de l’accession à l’indépendance du Québec. Si les gens de Chicoutimi veulent un jour qu’on entame ensemble une large consultation pour définir et écrire la constitution de notre Québec, leur place est à Québec solidaire », a conclu Pierre Dostie.

Résultats

Le PQ a conservé le comté de Chicoutimi hier alors que la candidate Mireille Jean a remporté l’élection partielle avec 46,7% des voix (8 810 votes). Il s’agit d’une progression car le péquiste Stephane Bédard avait remporté l’élection générale avec 34,4% des voix lors de l’élection générale de 2014. À plus de 46% des voix, le PQ revient à la hauteur de ses résultats de 2008.

La libérale Francine T. Gobeil s’est classée deuxième avec 30,2% des votes (5 700 votes). Les libéraux font du sur place alors qu’ils avaient obtenu 29,5% en 2014, une baisse importante par rapport à 2008 où ils avaient terminé deuxième avec 41,5% des votes. La CAQ a conservé sa troisième place malgré une importante baisse de presque 6% de son électorat avec 11,7% des voix (2 216 votes – 17,4% en 2014), perte qui a probablement profité à la candidate péquiste. Pierre Dostie de Québec solidaire a connu une faible augmentation de son pourcentage à 8,0% (1 508 votes – 6,4% en 2014, 4,0% en 2008). Le PVQ (2,4% et 407 votes) et ON (0,9% et 140 votes) ferment la marche. Le taux de participation a atteint 41,1% des inscritEs.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...