Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Immigration

Conférence de presse d'un groupe de travailleuses domestiques dont l'accès à la résidence permanente est affecté par le projet de loi n˚ 9 (CTI)

MONTRÉAL, le 5 mai 2019 - Plus de 80 travailleuses venues au Québec dans le Programme des aides familiaux résidants et dont l’accès à la résidence permanente est affectée par le projet de loi n˚ 9, Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes, organisent une conférence de presse en vue de témoigner de leurs difficultés et de présenter des propositions à l’égard des politiques d’immigration du Québec.

Le programme à travers duquel ces travailleuses sont venues au Québec fait partie des programmes fédéraux de travailleurs étrangers temporaires, cependant il est distinct des autres en matière d’accès à la résidence temporaire. En effet, les personnes admises dans le programme ont accès à la résidence permanente après quelques années de service via le Programme régulier de travailleurs qualifiés.

Toutes ces travailleuses ont entamé le processus pour obtenir la résidence permanente. Or, bien qu’elles aient reçu, il y a longtemps, une lettre d’éligibilité pour le dépôt de demande pour la résidence permanente de la part du Ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Canada (IRCC), leurs demandes ont été suspendues ou ralenties par le projet de loi n˚ 9.

L’envoi des formulaires de demande pour le certificat de sélection du Québec (CSQ), qui est censé d’être fait par le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion Québec (MIDI) à la suite de l’émission de la lettre d’éligibilité par l’IRCC, a été suspendu depuis décembre 2018. Les personnes ayant déposé la demande du CSQ ont reçu un courriel du MIDI annonçant une suspension du traitement de leur dossier le 7 février, la date où le projet de loi n˚ 9 a été déposé. Après l’émission d’une injonction de la Cour supérieure, le MIDI a commencé à traiter les dossiers reçus avant le 2 août. C’est pourtant seulement après le dépôt de plainte auprès du MIDI que certaines de ces travailleuses ont reçu des documents. La situation concrète est en effet variée : certaines ont reçu le CSQ pour elles-mêmes à titre de requérant principal, mais pas pour leurs membres de famille, tandis que d’autres n’ont pas reçu le CSQ, après avoir déposé une demande, ou n’ont même pas reçu les formulaires de demande du MIDI requis pour demander le CSQ.

« Nous sommes ici au Québec depuis au moins quatre ans et nous avons travaillé fort pour des familles québécoises, des enfants et des personnes âgées. Nous voulons rester au Québec avec notre famille et continuer à contribuer à cette société », dit Jennifer Rentiquiano. Parmi ce groupe, la majorité s’occupe d’enfants ou de personnes âgées. « Toutes les personnes, les agences et le personnel du gouvernement du Canada, ont dit qu’on pourrait obtenir la résidence permanente, et j’ai fait tout ce que je devais faire. Mon accouchement est prévu en juillet, et je m’inquiète de mon statut. Sans un statut assuré, qu’est-ce que je peux faire pour mon enfant ? » déplore Genie Zonoria Tagalogon. Au sein du groupe, une autre travailleuse est enceinte, et plusieurs autres ont des enfants aux Philippines qui attendent de rejoindre leur mère qu’ils n’ont pas pu voir durant des années. « Nous sommes la seule source de revenu de notre famille dans notre pays d’origine. Nous avons accompli toutes les exigences requises pour obtenir le droit de rester, et nous avons reçu la lettre d’éligibilité du gouvernement du Canada. Nous avons travaillé fort en espérant que nous pourrions rester dans ce pays.

Nous faisons maintenant face à la nouvelle inattendue de la suspension de notre dossier. Ce n’est pas juste et c’est contradictoire à l’image que nous avons de cette société », dit Baby Aurea Santos Albay. Selon Jasmin de la Calzada, représentant de PINAY (Organisation des femmes philippines du Québec), « Depuis le début du XXe siècle, le Canada dépend largement des travailleuses migrantes pour la garde de la famille, surtout des enfants. Ces travailleuses sont venues au Canada et y ont travaillé fort dans l’espoir d’un meilleur avenir pour leurs enfants. Elles ont d’ailleurs une forte volonté d’intégration dans la société québécoise. Par ailleurs, il faut noter qu’elles représentent une partie de la population affectée par le projet de loi n˚ 9. Un simple rejet ou une suspension sur le plan administratif peut signifier un effondrement d’un projet de vie, même pour sa famille ».

Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI)

http://iwc-cti.ca/

Le Centre de Travailleurs et Travailleuse Immigrant-e-s (CTI) défend les droits des immigrant-e-s dans leurs lieux de travail et se bat pour la dignité, le respect et la justice. Quelques-uns de nos objectifs principaux sont :

• Promouvoir l’éducation populaire, particulièrement en ce qui a trait aux droits des travailleurs et travailleuses
• L’amélioration des conditions de travail pour les travailleurs et travailleuses immigrants
• Organiser une mobilisation autour des problèmes reliés aux conditions de travail, incluant par exemple : les accidents au travail, le harcèlement, les salaires impayés, les heures supplémentaires, le congé de maternité, etc.
• Offrir un espace qui permet aux travailleurs et travailleuses immigrant-e-s de recevoir de l’information, des ressources, et des références.
Nous offrons ces ressources et références en plusieurs langues (Anglais, Français, Espagnol, Hindi, Arabe, Iranien, Bengali, etc.) Joignez-vous à nous pour connaitre vos droits, acquérir les outils qui vous permettrons d’améliorer vos conditions au travail, et pour promouvoir un mouvement pour la justice économique et sociale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Immigration

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...