Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Conflits de travail chez Loblaw (CSN)

ROUYN-NORANDA, QC, le 24 juill. 2014 - À la demande de la sous-ministre du Travail, madame Suzanne Thérien, les parties ont accepté de se rencontrer pour relancer les discussions. Rappelons que le lock-out dure depuis près de deux ans dans un des trois magasins.

Reprise des négociations


Cette reprise des négociations se fera sous la supervision de la sous-ministre du Travail, madame Suzanne Thérien. La première rencontre est prévue le 11 août prochain. « Sans être une fin en soi, car nous sommes toujours ‎en lock-out et en grève, nous pouvons affirmer qu’il s’agit d’une étape importante pour le règlement des conflits », indique d’entrée de jeu Serge Fournier, président de la Fédération du commerce de la CSN.

Levée de siège


Les travailleuses et les ‎travailleurs des trois syndicats ont donné leur aval à une suspension des moyens d’action, à la demande de la sous-ministre, pour donner une chance aux négociations. Le siège devant les bureaux de Loblaw sera donc levé, mais le piquetage devant les lieux de travail demeure.

« Nous souhaitons que notre décision donne l’espace nécessaire pour que les parties trouvent une solution commune à une problématique qui a éprouvé les travailleurs, leurs familles et les communautés de Témiscaming et de Rouyn-Noranda », précise Donald Rheault, président du Conseil central de l’Abitibi-Témiscamingue (CSN). « Les travailleuses et les travailleurs demeureront vigilants quant à l’évolution des négociations. »

Afin de favoriser une négociation efficace, les syndicats de la CSN n’émettront pas de commentaires ‎jusqu’à nouvel ordre.

À propos de la Fédération du commerce-CSN, du Conseil ‎central de l’Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec CSN et de la CSN

La Fédération du commerce de la CSN compte plus de 32 000 membres regroupés dans 350 syndicats locaux présents dans les secteurs de la vente de gros et de détail, de l’agroalimentaire, des finances et du tourisme. Le Conseil central de l’Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec (CCATNQ-CSN) représente plus de 7 000 membres répartis dans 75 syndicats, autant dans le secteur privé que dans le secteur public. Fondée en 1921, la CSN rassemble 325 000 membres, et ce, tant dans les secteurs public que privé.

Suivez la CSN sur les réseaux sociaux


Facebook - www.facebook.com/lacsn

Twitter - www.twitter.com/lacsn

Viméo - www.vimeo.com/lacsn

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...