Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Retraites

« Dans une société de droit, on respecte les contrats » : une déclaration qui ne tombe pas dans une oreille de sourds !

QUÉBEC, le 12 août 2014 - L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), qui représente plus de 3 000 retraités provenant des différentes municipalités du Québec, se réjouit des déclarations faites en 2012 par le maire de Québec, M. Régis Labeaume, au sujet de l’importance de respecter les engagements pris dans le passé concernant les régimes de retraite. En prévision de la commission parlementaire portant sur la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal qui débutera le 20 août, le rappel de cette déclaration tombe plus qu’à point.

« La vie fait parfois très bien les choses : depuis des mois, plusieurs intervenants tentent de convaincre la population québécoise que le partage des déficits passés des régimes de retraite est une solution légitime. C’est tout faux : une approche de ce type sèmerait tout le contraire et constituerait un dangereux précédent pour l’ensemble des négociations futures portant sur les régimes de retraite au Québec. Un tel message nous rappelle les points essentiels de ce débat : la rupture de contrat et la violation des droits, ça ne passe pas ! Nous invitons donc les maires d’autres municipalités du Québec à s’en inspirer dès maintenant et à s’engager publiquement à respecter ce principe fondamental », a déclaré le président de l’AQRP, M. Donald Tremblay.

Rappelons qu’au printemps dernier, l’AQRP a été parmi les premières associations de retraités à être rencontrée par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, M. Pierre Moreau, dans le cadre des discussions qui ont précédé le dépôt du projet de loi no 3. L’AQRP avait alors exposé ses craintes sur certaines mesures controversées, susceptibles d’être cautionnées et mises de l’avant par le nouveau gouvernement Couillard, et qui concernaient les points suivants :

- la modification de la loi en ce qui concerne la protection des droits acquis ;

- la fin unilatérale des clauses d’indexation ;

- l’absence significative des retraités au sein des comités de retraite et au cours des négociations portant sur l’avenir de leur régime de retraite.

L’AQRP sera présente à la commission parlementaire sur le projet de loi no 3 et y présentera un mémoire qui insistera notamment sur le respect des engagements pris dans le passé, le maintien du pouvoir d’achat des retraités et la représentation des retraités comme étant des conditions essentielles à la conclusion d’ententes viables, légitimes et justes pour tous les partis.

Forte de ses 29 000 membres, l’AQRP est la principale association indépendante de retraités des secteurs public et parapublic.

Sur le même thème : Retraites

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...