Édition du 12 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie canadienne

Des travailleuses et travailleurs manifestent alors qu'Unifor continue sa lutte dans le cadre de la campagne #SauvonsOshawaGM

DETROIT, le 15 janv. 2019 - Pendant que des travailleurs de fournisseurs de pièces d’automobile ont débrayé pour protester contre le plan de General Motors (GM) de fermer l’usine d’assemblage d’Oshawa, Unifor a averti GM que d’autres actions continueront d’être prises pour lutter contre la fermeture.

« GM espère simplement que nous nous tiendrons tranquilles et que nous nous en irons. Or, les chances que ça arrive sont nulles, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Nous allons attirer l’attention de General Motors aujourd’hui, demain et après-demain. »

Le mardi 14 janvier, à 8 h 30, une centaine de travailleuses et travailleurs d’Inteva Products à Whitby, en Ontario, ont débrayé en signe de protestation. L’usine de Whitby fournit des composants à deux usines d’assemblage de GM - Oshawa et Detroit-Hamtramck. La fermeture des deux usines était prévue dans le cadre de l’annonce de la restructuration de GM le 26 novembre.

« La manifestation organisée aujourd’hui par les membres chez Inteva Products montre que les travailleurs touchés par une fermeture sont prêts à se battre, et nous attendons de nos gouvernements qu’ils fassent de même, a déclaré M. Dias. Une fermeture aurait des effets dévastateurs sur nos collectivités et notre économie. Il incombe au premier ministre provincial et au premier ministre fédéral d’exercer le maximum de pression sur General Motors pour qu’elle élabore un nouveau plan qui permettra de sauver les 24 000 emplois menacés par le plan de l’entreprise. »

Le lundi 14 janvier, M. Dias a rencontré le premier ministre Ford de l’Ontario et Navjeet Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique. Bien que les deux représentants se soient engagés à faire des efforts pour sauver l’usine d’assemblage, le syndicat croit que ces actions doivent inclure une pression accrue et commune sur General Motors pour prévenir la perte généralisée des emplois.

« Les travailleurs des fournisseurs de pièces d’automobile, comme ceux qui ont exprimé leur colère aujourd’hui, seront parmi les premiers à être touchés par la cupidité de GM, a ajouté M. Dias. Ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin à la fermeture, et ils attendent le même niveau d’effort de la part de leurs politiciens élus. »

Bien qu’elle ait gagné plus de 6 milliards de dollars américains aux trois premiers trimestres de 2018, General Motors a annoncé son intention d’arrêter la production à l’usine d’assemblage d’Oshawa après 2019. La perte de 2 900 emplois directs chez GM et de milliers d’autres dans le secteur des pièces et services automobiles est inacceptable pour Unifor et les consommateurs canadiens. Des milliers de personnes ont signé une pétition en ligne demandant à GM d’allouer une production à Oshawa. Pour obtenir de plus amples informations, consultez le site Web SauvonsOshawaGM.ca.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...