Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie canadienne

Maintenir les mesures de protection de l'industrie de l'acier du Canada (Syndicat des Métallos)

OTTAWA, le 15 janv. 2019 - Selon Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos, comme aucun signe n’indique la fin à court terme des tarifs américains sur l’acier, le gouvernement fédéral doit continuer de prendre des mesures de protection pour plusieurs catégories d’importations d’acier étranger qui ont fortement augmenté au cours de l’année 2018.

« Nos membres se sont présentés ce mois-ci devant le Tribunal canadien du commerce extérieur (TCCE) pour plaider en faveur de la prolongation des mesures de protection au-delà de la période initiale de 200 jours qui a commencé en octobre dernier », a déclaré M. Neumann. Il ajoute que la participation des Métallos aux procédures du TCCE est essentielle pour prendre une décision qui tiendra compte des conséquences pour les travailleurs, les collectivités et les entreprises.

« Le besoin de prolonger ces mesures est renforcé par l’imposition continue par les États-Unis de tarifs injustes de 25 % sur l’acier canadien, poursuit-il. Pour le moment, les efforts du gouvernement libéral n’ont pas permis de mettre fin à cette attaque contre les emplois canadiens dans ce secteur vital. »

Les augmentations anormales des importations d’acier étranger au Canada sont la conséquence des tarifs initiaux imposés par les États-Unis dans la plupart des pays en mars 2018, soit avant l’application des tarifs sur les exportations d’acier canadien vers les États-Unis en juin.

Le mandat du TCCE relativement à l’enquête actuelle est de déterminer si les importations de certains produits causent un préjudice ou une menace de préjudice pour les producteurs canadiens, et de justifier la prise de mesure de protection afin de stabiliser le marché de l’acier canadien pour sept de ces produits.

« Nous devons bien sûr défendre vigoureusement notre industrie de l’acier contre une surabondance d’acier étranger bon marché, qui sous-entend l’exploitation de la main-d’œuvre, la violation des droits de la personne et la détérioration de l’environnement, a précisé M. Neumann. Nous avons besoin de mesures de protection qui assurent la stabilité du marché de l’acier et atténuent les effets des tarifs de M. Trump.

Par ailleurs, une approche plus rationnelle et permanente du commerce de l’acier est cruciale, en commençant par un marché nord-américain pleinement intégré et le retrait des tarifs basés sur une conception erronée selon laquelle le Canada présente une menace pour la sécurité des États-Unis. »

Les membres du Syndicat des Métallos à Algoma Steel Inc., Stelco, Ivaco, Tenaris, ArcelorMittal, Nova Tube, Evraz et AltaSteel ont assisté aux audiences du TCCE à Ottawa, qui doivent prendre fin le 24 janvier.

Syndicat des Métallos (FTQ)

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...