Édition du 15 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie canadienne

Le syndicat Unifor salue l'investissement du gouvernement fédéral pour assurer la traçabilité de l'aluminium

JONQUIÈRE, QC, le 19 août 2020 - Le syndicat Unifor qui représente plus de 4 000 membres dans l’industrie de l’aluminium au Québec principalement dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean voit d’un bon œil l’investissement annoncé par la ministre fédérale du Développement économique et des Langues officielles Mélanie Joly pour aider à assurer la traçabilité de l’aluminium sur le marché nord-américain.

« Ça ne peut qu’aider à soutenir notre industrie pour démontrer que nous respectons les règles et que ce n’est pas l’aluminium canadien qui inonde le marché nord-américain, c’est donc un plus », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois du syndicat Unifor.

Il faut rappeler que les États-Unis ont annoncé l’imposition de droits de douane sur l’aluminium primaire canadien sur la foi d’une plainte déposée par deux entreprises somme toute peu importantes au sein de l’industrie de l’aluminium aux États-Unis. « En fait, tout le monde s’entend pour dire qu’il ne s’agit que d’une manœuvre électoraliste du président Trump qui tente de contrer la baisse de sa popularité dans les sondages. On a tout de suite réclamé des contre-mesures du gouvernement Trudeau, ce qui a été heureusement fait », explique Renaud Gagné.

Selon l’annonce effectuée aujourd’hui, un programme de traçabilité permettra d’établir clairement la présence de l’aluminium québécois et canadien sur le marché afin de démentir les faussetés qui ont circulé sur le fait notamment que l’industrie canadienne avait exporté trop l’aluminium sur le marché américain.

Le syndicat Unifor se réjouit aussi d’une aide supplémentaire accordée à l’entreprise Staca, du Saguenay, dont les travailleuses et travailleurs sont syndiqués avec Unifor.

« L’industrie de l’aluminium est essentielle à la région, il faut que nous nous battions tous ensemble pour soutenir les emplois », rappelle le dirigeant syndical.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...