Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Violence faite aux femmes

Dix jours de congé payés réclamés pour les victimes de violence conjugale

QUÉBEC, le 25 nov. 2021 - Personne ne devrait risquer de perdre son revenu pour protéger son intégrité physique. Dans une lettre ouverte publiée aujourd’hui à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence envers les femmes, une quarantaine de personnes et d’organisations des milieux syndical, artistique, politique, communautaire, universitaire et des affaires, réclament dix jours de congé payés pour les victimes de violence conjugale.

« Depuis le début de l’année, 17 femmes ont été tuées dans un contexte de violence conjugale au Québec, rappelle Line Lamarre, présidente du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) et initiatrice de la lettre. Chaque victime est une victime de trop. Ces femmes ne sont pas des statistiques, ce sont des filles, des mères, des sœurs, des amies, des collègues, des êtres humains. »

Les signataires réclament dix jours de congé rémunérés pour les victimes de violence conjugale afin de les aider à s’en sortir. Il s’agit d’un geste profondément humain de compassion et d’entraide. Et surtout, cela contribuerait à sauver des vies. Déjà, le gouvernement fédéral et certaines entreprises privées offrent de tels congés à leur personnel. Le Québec doit agir.

Protéger et aider les victimes est la responsabilité de tous, y compris des employeurs. Cette mesure et d’autres mesures pourraient également s’insérer dans la Loi sur la santé et la sécurité au travail ou encore dans la Loi sur les normes du travail.

Liste des personnes et organisations signataires

Line Lamarre, présidente du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec
Jessica Bourque, deuxième vice-présidente et responsable politique de la condition féminine du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec
Stéphanie Boulay, autrice-compositrice-interprète
Rachel Chagnon, professeure au département des sciences juridiques de la faculté de science politique et droit de l’Université du Québec à Montréal
Christian Daigle, président général du Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ)
Shirley Dorismond, vice-présidente secteur condition féminine à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ)
Mélanie Ederer, présidente de la Fédération des femmes du Québec
Ingrid Falaise, comédienne et autrice
Josée Fréchette, première vice-présidente de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)
Louise Harel, ancienne députée et ministre
Danièle Henkel, fondatrice des Entreprises Danièle Henkel
Véronique Hivon, députée de Joliette
Isabelle Huot, docteure en nutrition
Laurence Jalbert, autrice-compositrice-interprète
Hélène Langevin, directrice générale de la Maison d’Hébergement Simonne-Monet-Chartrand
Simon Lapierre, professeur titulaire et responsable des études de premier cycle à l’école de service social de l’Université d’Ottawa
François Laporte, président de Teamsters Canada
Geneviève Lessard, directrice de Recherches Appliquées et Interdisciplinaires sur les Violences intimes, familiales et structurelles (RAIV)
Marlihan Lopez, co-vice-présidente de la Fédération des femmes du Québec
Manon Massé, députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques
Isabelle Melançon, députée de Verdun
Nathalie Morel, vice-présidente à la vie professionnelle et responsable politique du dossier de la condition des femmes à la Fédération autonome de l’enseignement
Méganne Perry-Mélançon, députée de Gaspé
Action travail des femmes
Alliance MH2
Association féministe d’éducation et d’action sociale (AFEAS)
Centrale des syndicats démocratiques
Coalition des familles LGBT+
Collectif pour un Québec sans pauvreté
Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail
Conseil régional FTQ Montréal métropolitain
Groupe Femmes, Politique et Démocratie
Sexplique
Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec
Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale
Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS)
Relais-femmes
Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec
Réseau québécois d’action pour la santé des femmes
Violence Info
Viol-Secours
Y des femmes de Montréal

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Violence faite aux femmes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...