Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Action communautaire autonome

Engagez-vous pour le filet social - Élections sur fond de crises : des centaines d'organismes communautaires manifestent

TIOHTIÁ:KE/MONTRÉAL, le 29 sept. 2022 - Des centaines d’organismes communautaires et des milliers de personnes provenant des quatre coins du Québec sortent dans les rues de Montréal aujourd’hui pour prendre part à une manifestation nationale pour réclamer des engagements audacieux pour le filet social dans le cadre des élections provinciales.

Comme toujours, le mouvement communautaire tient à bout de bras le filet social en particulier pour une partie de la population vivant davantage de difficultés, mais il ne peut pas y arriver seul. Si une très grande partie de la population est durement touchée par la crise du logement et par l’inflation, ce sont les personnes les plus vulnérables, pour qui les organismes d’action communautaire autonome se battent jour après jour, qui sont les plus affectées.

« Malgré toutes les crises qui touchent la population du Québec aujourd’hui, on constate amèrement le désengagement envers le filet social de certaines formations politiques, déplore Hugo Valiquette, co porte-parole de la campagne Engagez-vous pour le communautaire et président du Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA). Plus que jamais, il est temps d’investir pour un filet social fort en soutenant adéquatement l’action communautaire autonome et en investissant massivement dans les services publics et les programmes sociaux. »

« Les organismes communautaires sont toujours confrontés à un important sous-financement, et ce malgré les récents investissements, déplore Caroline Toupin, co porte-parole de la campagne Engagez-vous pour le communautaire et coordonnatrice du RQ-ACA. Omettre de financer adéquatement le communautaire, c’est inévitablement s’assurer de laisser des citoyennes et des citoyens derrière. »

Les solutions existent

Après la vague de grève historique du mouvement communautaire en février dernier, la mobilisation Engagez-vous pour le filet social propose, dans le cadre de la campagne électorale, des solutions pour renforcer le filet social et assurer à toutes les citoyennes et citoyens un niveau de vie acceptable :

1- Investir suffisamment en action communautaire autonome

Le financement à la mission globale est la meilleure forme de soutien à offrir aux 4000 organismes communautaires du Québec pour leur permettre de faire ce pour quoi ils ont été fondés : aider les membres de leurs communautés. De plus, il est impératif que le gouvernement indexe annuellement ces subventions pour l’ensemble des organismes.

2- Investir massivement dans les services publics et les programmes sociaux

Ils sont indispensables pour le respect des droits humains et essentiels pour assurer à toutes et tous un niveau de vie décent. Renforcer le filet social doit passer par une plus grande redistribution de la richesse et la bonification des programmes sociaux est incontournable pour y parvenir.

3- Une meilleure redistribution de la richesse

Le prochain gouvernement doit mener une audacieuse réforme fiscale mettant davantage à contribution les entreprises et les ménages les plus riches. Des solutions existent pour renforcer et financer massivement le filet social et il faut avoir le courage politique de le faire. Il est intolérable que le gouvernement se prive des moyens nécessaires pour réinvestir dans le bien commun.

Un mouvement soutenu par l’ensemble du milieu communautaire

Des organismes de dix régions sont rassemblés à Montréal jeudi dans une manifestation co-organisée avec le Front régional pour l’action communautaire autonome (FRACA) Montréal. Ce rassemblement s’inscrit dans une série d’actions menées à travers le Québec pour rappeler aux partis politiques que nous avons les moyens d’avoir un filet social fort et ce, dans l’intérêt de tous et de toutes.

« Pour nous, justice sociale rime avec justice fiscale. Les mieux nantis doivent redonner leur juste part à la société qui leur a permis d’accumuler une fortune. Il est temps qu’ils contribuent davantage au bien commun, parce que tout le monde devrait pouvoir combler leurs besoins de base dans la dignité. » - Roxanne Milot, porte-parole du Front régional pour l’action communautaire autonome (FRACA) de Montréal et chargée de l’analyse et de liaison au Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM)

« Le Collectif pour un Québec sans pauvreté se joint au RQ-ACA pour rappeler au prochain gouvernement l’importance de consolider le filet social québécois. Les centaines de milliers de personnes, pour qui couvrir leurs besoins de base était déjà un défi quotidien, vivent aujourd’hui une situation intenable avec la forte hausse du coût de la vie des derniers mois. Le milieu communautaire peut certainement contribuer à limiter les dégâts, et il est impératif d’augmenter son financement. Mais cela ne saurait dispenser le gouvernement d’assurer aux personnes et aux ménages en situation de pauvreté un revenu au moins équivalent à la Mesure du panier de consommation et d’améliorer l’accès aux services publics et les programmes sociaux. » - Virginie Larivière, porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Action communautaire autonome

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...