Édition du 15 décembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé et sécurité au travail

Établissements récalcitrants au télétravail - Les employeurs doivent être rappelés à l'ordre selon la CSQ

MONTRÉAL, le 13 déc. 2020 - « Malgré les appels répétés du gouvernement et de la santé publique du Québec afin que les employeurs privilégient le télétravail, plusieurs directions refusent de mettre de l’avant ces mesures pourtant essentielles dans le contexte actuel ».

La présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Sonia Ethier, dénonce une situation déplorable qui a cours actuellement dans certains établissements scolaires privés, centres de services scolaires et d’autres organisations.

« Le premier ministre, le ministre du Travail et le ministre de l’Éducation doivent intervenir rapidement et fermement auprès de ces directions afin qu’elles soient ramenées à l’ordre pour permettre au personnel de faire du télétravail. C’est non seulement une question de santé publique, mais c’est également une question de respect des droits des travailleuses et travailleurs de ces établissements dans un contexte sanitaire préoccupant », souligne la leader syndicale.

Cette dernière ajoute que la CSQ a interpellé le ministre de l’Éducation et le directeur de la santé publique le 17 novembre dernier pour qu’ils interviennent : « D’un côté, la santé publique nous a répondu qu’il revenait au ministre Jean-François Roberge de sévir à ce sujet et, de l’autre, notre demande est restée lettre morte au cabinet du ministre. »

Sonia Ethier qualifie d’inconcevable le fait que le télétravail soit systématiquement refusé alors qu’il est tout à fait possible que cette directive soit respectée hors des heures de travail avec les élèves ou dans le cas du personnel administratif.

La présidente de la CSQ ajoute que les motifs invoqués par les directions sont loin d’être sérieux et dénotent même un manque de confiance envers le personnel : équité avec les autres corps d’emploi, crainte que certains enseignants et enseignantes n’accomplissent pas toutes leurs heures, protection de l’image des enseignantes et enseignants auprès de la population, etc.

Sonia Ethier termine en demandant au premier ministre et à son ministre de l’Éducation d’adopter sans tarder un ton plus ferme à l’endroit des directions d’établissements scolaires privés et de centres de services scolaires qui continuent d’ignorer les directives touchant le télétravail émises justement par leur propre gouvernement. « François Legault hausse le ton lorsqu’il s’agit de rabrouer les individus qui ne respectent pas les consignes sanitaires. J’ose espérer qu’il sera aussi exigeant et ferme envers ses directions délinquantes », conclut Sonia Ethier.

Liste de certains établissements refusant le télétravail

Centres de services scolaires

- CSS de l’Estuaire ;

- CSS du Lac-Abitibi ;

- CSS du Lac-Témiscamingue ;

- CSS de la Riveraine ;

- CSS De la Jonquière (personnel de soutien et personnel professionnel) ;

- CSS Beauce-Etchemin (personnel de soutien) ;

- Commission scolaire Eastern Townships.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé et sécurité au travail

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...