Édition du 17 septembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Fin de la grève à l'Université de Montréal : l'employeur intransigeant jusqu'à la fin (SCFP)

MONTRÉAL, le 5 juill. 2019 - Le conflit de travail entre l’Université de Montréal et les 18 techniciens en mécanique du bâtiment et mécaniciens en machines fixes tire à sa fin.

En effet, les membres ont accepté par une faible majorité les recommandations du conciliateur. Bien que les syndiqués aient pu conserver leurs acquis salariaux et fait des gains sur la possibilité d’accumuler des heures supplémentaires qui peuvent être reprise en temps, certains aspects de l’entente suscitent toujours l’ire de plusieurs membres.

Le syndicat reproche notamment aux représentants patronaux d’être restés campés sur leurs positions, et ce, durant toute la durée de la négociation.

« Nous aurions préféré une entente négociée. Tout le monde aurait été gagnant quant au climat lors du retour au travail. Cependant, malgré les tentatives pour nous diviser, les syndiqués ont pu compter sur la solidarité de tous les syndicats de l’université, du Conseil provincial du secteur universitaire (CPSC) et du SCFP. Nous prenons acte de l’approche patronale et nous resterons solidaires », d’expliquer Sylvain Chicoine, président du Syndicat des employés d’entretien de l’Université de Montréal (SEEUM-SCFP 1186).

Les parties sont à négocier actuellement le protocole de retour au travail qui devrait débuter au courant de la semaine prochaine. Les 18 employés spécialisés sont sans convention collective depuis avril 2015. Ils étaient en grève depuis le 14 mars 2019.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...