Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Finances publiques

Finances publiques du Québec - La Commission Robillard doit être abolie (QS)

QUÉBEC, le 25 nov. 2014 - « La première rénovation de l’État que le gouvernement devrait faire est de mettre la hache dans la Commission Robillard », estiment les député.es de Québec solidaire qui demandent au Conseil du Trésor de mettre fin aux couteux travaux de la Commission permanente de révision des programmes.

« Coûts excessifs, manque de rigueur, dédoublement du travail régulier du Conseil du Trésor, mandat idéologique au service du gouvernement, scénario écrit d’avance : la commission Robillard est un cirque de 3,8 millions $ aux frais des contribuables qui doit cesser immédiatement », estime le député Amir Khadir qui présente aujourd’hui une motion pour forcer le ministre Coiteux à abolir la Commission permanente de révision des programmes.

« Dans un contexte de compressions budgétaires où le gouvernement fait de la capacité de payer des contribuables une véritable obsession, cette somme représente un pur gaspillage de fonds publics. Il est assez évident que le premier ministre Couillard a orchestré ce scénario désolant pour cautionner sa politique d’austérité à l’égard de la classe moyenne et des plus démunis », poursuit M. Khadir.

« La Commission Robillard n’a pas respecté son mandat de tenir compte des opinions émises dans le cadre du dialogue social, dialogue qui n’a jamais eu lieu d’ailleurs. Les réactions et le consensus qui se dégage à la suite de la publication de son rapport le prouvent très bien : il est bon pour les poubelles. Que le ministre Coiteux ait la décence de l’admettre au moins. »

Selon Québec solidaire, il revient au Conseil du Trésor d’évaluer les programmes de l’État québécois : « Que le gouvernement s’assume et fasse son travail. Il est désolant de voir le gouvernement insulter notre intelligence et tenter de manipuler l’opinion publique avec une commission qui ne sert qu’à le faire paraître supposément plus raisonnable. Personne n’est dupe au Québec et les gens n’avaleront pas la pilule empoisonnée de l’austérité »

Sur le même thème : Finances publiques

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...